Rah, ces jours où on a la poisse…

Il y a des jours comme ça où, dès que le réveil, on sait que la journée va être difficile. Moi, ça m’est arrivé la semaine dernière. Parce que, comme je vous l’ai dit, en ce moment, je fourmille d’idées, je note tout sur des petits bouts de papiers (autant vous dire qu’il y en a partout dans mon appartement depuis deux semaines).

Et surtout, je suis moins attentive à ce que je fais, car j’ai le cerveau qui tourne à 200 à l’heure en permanence. Une tâche simple devient immédiatement plus compliquée lorsqu’on n’a pas de tête ! La semaine dernière, justement, mon étourderie a atteint des sommets. Allez, je vous raconte.

Déjà, je pars au boulot en furie parce que je suis en retard (le réveil qui n’a pas sonné, je l’avais débranché sans faire exprès en passant l’aspirateur la veille…donc je ne peux maudire personne d’autre que…moi-même !). J’en oublie donc ma liste des courses que j’avais prévues de faire à ma pause déjeuner, et mon portable.

Je croyais que c’était tout ce qu’il me manquait, donc même pas peur, je me refais une liste et je me rends au Monop’ du coin. Arrivée à la caisse, je me rends compte que je n’ai pas non plus pris mon portefeuille, donc je n’ai aucun moyen de paiement. Du coup, je donne tous mes articles à la caissière et je repars vite en baissant la tête, sous les commentaires désobligeants des autres clients. Quelle nouille je fais !

J’ai ainsi gâché ma pause déj’ pour rien. Je suis retournée bosser laborieusement l’après-midi, en ne manquant pas de me cogner 12 fois le genou contre mon bureau (j’ai eu un gros bleu pendant 4 jours), de faire tomber 3 gros dossiers et les documents bien rangés à l’intérieur, et aussi de raccrocher au nez d’un client important à cause d’une fausse manip’ sur mon téléphone.

Je vous dis, ce n’était pas ma journée ! Mais en sortant vers 18h, je ne l’avais manifestement pas encore bien compris car je suis retournée chez moi, j’ai posé mes affaires, attrapé ma fameuse première liste, posé mes clés sur la table, claqué la porte…et je suis partie faire mes courses comme si de rien n’était !

Ce n’est bien sûr qu’au milieu du supermarché que je me suis aperçue de la bourde : j’étais à la porte de chez moi. Sauf que j’avais rempli mon caddie au trois quarts, et je n’avais vraiment pas envie de tout recommencer une troisième fois dans la même journée. Donc j’ai patienté dans le froid du rayon surgelé pour que mes articles frais ne fassent pas trop la tête et j’ai appelé mon homme à la rescousse pour qu’il vienne me chercher en voiture.

Mais je ne vous conseille pas cette solution, parce que d’attendre plus d’1h dans un rayon surgelé, ça craint : c’est pas marrant, ça pèle, et surtout, je me suis rendue compte que, lorsque vous avez l’air de ne rien faire, tous les petits vieux du supermarché viennent vous parler et vous raconter leur vie. Je n’ai rien contre eux, hein, vraiment…mais disons que là, ce n’était pas tout à fait le moment !

Résultat, moi qui avait prévu d’être débarrassée de cette corvée le midi et de rentrer tranquillement en fin d’aprèm chez moi, je n’ai été libérée qu’à 20h passées, la poisse, quoi…

Donc, je vous confirme, quand vous claquez votre porte ou que vous quittez votre appart’, ne faites pas comme moi, soyez un minimum concentré sur ce que vous faites et surtout ce que vous prenez car tous ces désagréments qui s’accumulent, à la fin de la journée, ça pèse… Et je n’ai pas besoin de vous dire que le lendemain, lorsque le réveil a sonné, je n’avais qu’une envie, c’était de me planquer sous la couette !

Et vous, ça vous est déjà arrivé, ce genre de galères à répétition ?

17 comments

  1. iloyamé says:

    J’ai la chance d’habiter en maison maintenant, mais en appart, ça m’est arrivé 2 ou 3 fois, je claque la porte et les clés étaient restées derrière, donc même mon mari ne pouvait pas ouvrir avec les siennes, il a défoncé une fois la porte (au bout de 15 mn environ et aucun voisin n’est sorti voir ce qu’il se passait) et les 2 autres fois, un voisin nous avait prêté une radiographie, j’ai jamais su faire mais ça fonctionne….. Sinon moi depuis janvier 2011 c’est mauvaises nouvelles et galères qui s’enchaînent, pour les bad news ce sont des décès, et les galères c’est les appareils qui tombent en panne les uns derrières les autres, et quand tu rachètes ben non ça refonctionne, la voiture qui vient de me coûter 450€ en réparation alors que mon mari mettait des sous de côtés pour mon anniv (oui un gros cadeau, je vais avoir 40 ans…..), bref que des trucs comme ça, mais on essaie de rester positifs et 2012 sera géniale !!!!!!!!!!!!
    Bon courage.

  2. ducotedechezlaet says:

    je me disais bien qu’il devait y avoir un passage dans ton article où tu t’étais pris un mur ou un truc dans le genre…
    Les journées pourries oui ça m’est arrivé et ça m’arrivera encore… Généralement par contre, j’essaie de ne plus « m’acharner » et d’en faire le moins possible et d’aller me coucher au plus vite!
    bisous ma belle

  3. So busy ! says:

    @ iloyamé : oh là là, mais ça a du être l’horreur, la porte qui claque avec les clés derrière ! Le stress…
    Tu as raison de rester positive, tu m’étonnes, avec tout ce que tu as eu comme galère cette année, comme tu dis, 2012 sera une année géniale ! Et puis 40 ans, dis donc, ce n’est pas rien ! Tu vas pouvoir faire la fiesta ! :) Courage à toi aussi, ma belle, dans les galères, faut se serrer les coudes ;)

    @ ducotedechezlaet : mdr, oui, moi c’est plutôt quand je ne me cogne pas qu’il faut s’inquiéter ! :) Je crois que tu es plus sage et plus maline que moi, aller se coucher au plus vite, c’est peut-être effectivement ce qu’il y a de mieux à faire dans ces cas-là ! :) Bisous, ma belle ! ♥ Et bonne journée

  4. Roselyne says:

    Ah, la coup de sortir sans ses clés… Ca m’est arrivé y’a un peu plus de deux semaines. Mon copain allait chercher une baguette, il laisse la porte entre-ouverte, je décide d’aller lui faire peur et d’aller me planquer à coté de l’escalier e l’immeuble en laissant la porte entre-ouverte, et là… BAM ! La porte claque ! J’ai du monter sur une barrière où les « bouts » sont pointus, me faire un trou dans mon jean que j’adorais et passer par la fenetre pour réouvrir la porte… Ct’poisse !

  5. So busy ! says:

    Oh là là, ma pauvre ! Ca a du être galère…et zut de zut pour le jean, pas cool ! Je compatis sincèrement, mais te lire me fait du bien, je me rends compte que je ne suis pas si seule que ça à faire de telles bourdes ! :)

  6. Djahann says:

    Quelle journée ! Moi aussi le coup de la porte ça m’est arrivé, dans la maison. la clef était restée sur la porte. Donc impossible d’ouvrir sans appeler un serrurier ! Je hais ces portes sans poignée extérieure !

  7. iloyamé says:

    oui la fiesta va être de rigueur pour oublier les galères de l’année….. J’avais oublié le « pied cassé » au mois de juin, j’avais eu 2 autres fractures mais sans plâtre (crâne en étant petite et petit orteil gamine aussi), mais le plâtre, ben c’est pas pour moi, j’en veux plus. Donc on va se bouger le 3 décembre et faire une méga fiesta !!!!!
    Et oui faut se serrer les coudes, même si c’est virtuellement, car en ce moment c’est pas facile pour tout le monde, alors Broyons du Rose !!!!!!!!!!!! Bisous.

  8. So busy ! says:

    @ Djahann : moi aussi, je hais ça ! Je ne comprends même pas le mec qui a inventé ce système : « tiens, on va créer une porte qui ne peut s’ouvrir que d’UN SEUL côté, comme ça toutes les nanas qui oublieront leur clé à l’intérieur seront coincées dehors, ça va être marrant comme tout ! ». Nan, mais franchement, quelle idée !

    @ iloyamé : Tant mieux pour ta fiesta, tu as bien raison, je crois que tu la mérites largement !! Mdr pour le « broyons du rose », j’aime beaucoup l’expression ! :)

    @ Une Bâtarde : oui, c’est vrai ça ! A croire que c’est vraiment en dent de scie, ces journées…étrange, étrange, y’a quelqu’un qui tient la compta là-haut ou quoi ??!!!

  9. Jeny says:

    Salut, oui, je te comprends très bien. Moi aussi, il y a des jours comme ca. Le pire c’est que ca commence dès le matin et tu sais que ta journée va être mauvaise. En plus c’est derniers temps moi aussi je suis un peu tête en l’air et ca n’arrange pas les choses.
    Bisous

  10. MELODY says:

    Coucou ma coupine !

    J’espère que tu vas bien ce matin ?

    J’ai dormi un peu ce matin, que du bonheur après des nuits remplies de pleurs et de ti bout qui tousse encore et encore. Il va mieux ce matin, ça complète mon bonheur d’avoir eu une grasse mat’ !

    Ma pauvre, quelle journée pourrie ! En général, c’est une suite de réactions en chaine … Quand ça commence tu les accumule. Je connais bien ça aussi !

    C’est un vrai bonheur de te sentir de retour, tu m’as maquée !

    Gros bisouxxx ma tendre coupine et à très vite en cette belle journée !

  11. So busy ! says:

    @ Jeny : c’est sûr que ça n’arrange rien lorsqu’on est tête en l’air, je confirme !! :) Bon courage à toi, alors, espérons que ça va passer !

    @ DarkGally : mdr ah bon, bah si c’est tous les jours alors…remarque, moi aussi, ça m’arrive souvent en ce moment, faudrait que je m’habitue, au moins j’arrêterais d’être étonnée !

    @ Melody : coucou ma Mélo, je vais bien, je te remercie, je réponds vite à ton email ! Je suis contente que tu aies pu dormir, ça a du te faire du bien ! Et si en plus les enfants vont mieux, alors là, c’est le top…
    Toi aussi, tu m’as manquée ! :) Je ne suis pas prête de repartir ! Gros bisous, ma belle, et à très vite ;)

    @ Mamzelle KitKat : oui, tu as raison, ça doit nous arriver à tous…simplement, au moment où ça nous arrive, on se sent tellement bêtes !

Laisser un commentaire