Pourquoi je ne peux plus vivre sans portable

En vacances, j’aime prendre le temps de profiter, de pas être tributaire des autres et me sentir obligée de vérifier dix fois mon portable, mes emails, ma boîte aux lettres. Bref, j’aime faire un bon break et m’éloigner un petit peu des nouvelles technologies.

Ca fait déjà un moment que je suis rentrée de vacances et que j’ai repris le boulot, mais j’ai tenté malgré tout de prolonger un peu plus que d’habitude cette grève du high-tech. Ainsi, je boude essentiellement mon portable.

Je le laisse trainer un peu partout, je l’oublie, je ne recharge jamais sa batterie, ce qui fait qu’il m’est inutile et que je ne peux plus m’en servir – à mon grand plaisir. J’en étais presque devenue convaincue que je pouvais vivre sans ! Sauf que des habitudes comme celles-ci, c’est plutôt difficile à perdre.

Pour preuve, nous sommes partis faire des courses hier soir avec mon homme. Lui voulait prendre de l’essence pendant que je commençais à attaquer la liste, histoire de gagner du tout. Bien sûr, mon portable était de nouveau déchargé et donc inutilisable, et nous avons rapidement convenu de nous retrouver lorsqu’il aurait fini dans l’allée centrale.

Le seul ennui, c’est que c’est grand, un supermarché ! Donc au final, j’ai passé mes courses à faire l’aller-retour entre l’extrémité du rayon et  l’allée centrale à chaque produit que je prenais – et il y en avait 36, j’ai compté, donc vous comprenez que j’ai mis un certain temps à arriver au bout de ma liste.

J’ai cru voir mon homme – grand, brun, vêtu de blanc – au moins 12 fois étant donné qu’en été, à peu près 90% des gens mettent du blanc…et apparemment, beaucoup d’hommes sont grands et bruns à Paris ! Ne le voyant pas revenir, je me suis mise à m’imaginer le pire, qu’il avait fait un malaise, qu’il s’était fait agressé dans le parking du magasin, je commençais à me faire de sacrés films.

Jusqu’à ce que je me dise « mais pourquoi il ne fait pas un appel micro pour me dire de le rejoindre à l’accueil, ce grand dadais ? ». Avant de pester toute seule, je suis tout de même allée vérifier, et il était là, justement ! Mais même à 15 mètres de moi, devant les 42 caisses qui font un bruit pas possible et le monde fou qu’il y avait entre nous, il ne me voyait pas malgré mes grands signes pas discrets.

Lassée de balancer ma main en l’air, sur la pointe des pieds et en haussant la tête le plus haut possible – il ne me manquait plus que le briquet et je me serais crue à un concert – et agacée que les gens autour de moi se demandent pourquoi je hurlais comme ça, j’ai finis par m’égosiller de toutes mes forces. Mon homme ne m’a toujours pas entendu mais un agent de la sécurité, oui (il a du me prendre pour une folle) et il dut ressentir mon profond désespoir car il est allée chercher mon homme en personne.

J’ai donc échappé à l’appel micro (« la petite Sobusy est appelée à l’accueil du magasin »), mais pas aux reproches et au fameux « je te l’avais dit, c’est utile un portable ». C’est vrai que, même si j’adore faire la grève de ce vilain appareil, c’est tout de même bien pratique au quotidien.

Et, disons-le, si je n’avais pas un accès facilement à la blogo, je commencerais à paniquer…bah oui, c’est vrai, j’avoue, je ne peux pas me passer de vous !

11 comments

  1. philo says:

    Sympathique cet article et il y a du vrai.
    Pendant au moins 2 semaines dans l’année je ne l’utilise pas car je pars à l’étranger donc j’évite de regarder mes mails via mon Iphone mais j’avoue que ça me manque quand même … surtout quand ensuite il faut lire plus de 500 mails !

  2. YuuBiJou Carolyne says:

    oui, on aime se dire dire qu’on peut s’en passer, et on y arrive un peu… et puis, une situation arrive tjs où tu te dis « ah non, vraiment, je ne peux pas m’en passer! » pfffffff…

  3. Broisha says:

    je me sens perdue sans mon portable aussi, mais je ne m’en sers que pour téléphoner, envoyer des sms, et éventuellement consulter mon agenda. Je ne vais jamais sur internet avec…

  4. MELODY says:

    Coucou ma coupine !!!!

    J’espère que tout roule pour toi aujourd’hui, c’est vendredi, ouf !

    Alors là non ! Pas possible de vivre sans mon portable, maintenant que j’ai deux bouts de choux, mais c’est vrai que je le prend moi pendant les vacances familiales, un peu de détente quoi ! Mais le reste de l’année, il m’est essentiel, je l’avoue !

    Quant à internet, là c’est sûr, je suis malheureuse quand il est en panne, j’ai l’impression qu’il me manque un truc. Ben vi, je suis accro à mon pc, mais sans internet, beaucoup moins !

    J’ai tellement de choses à te dire aujourd’hui ma belle que je ne sais même plus par où commencer !!!

    Te dire en premier que, j’apprends un peu à te connaître à travers ton blog mais j’avoue que j’ai envie d’en savoir un peu plus sur ta vie, tu m’intrigues et je sens que tu es différente. Mais je respecte ton anonymat et je le comprends tout à fait, pas de sushis là dessus !

    Te dire aussi qu’il va y avoir du changement dans ma vie et que tout se bouscule dans ma tête …

    Finir par te dire que j’adore te lire et que je m’attache à So busy !

    Je conclurais en t’envoyant des gros bisouxxx et un bonjour à toi moitié !!! Passe un doux weekend et gros bisouxxx me belle et à très vite ♥♥♥

  5. potzina says:

    Je n’ai pas de portable ou plutôt je n’en ai plus ! J’en ai eu un quand je suis partie en fac et je l’ai encore gardé un moment après mais ça me gonflait d’être joignable tout le temps ou de me faire engueuler si j’étais sur messagerie. Maintenant c’est e-mail ou téléphone fixe et ça me convient très bien ^^ Mais quand on me demande mon n° de portable et que je dis que je n’en ai pas, généralement on me regarde avec des yeux de lapins pris dans les phares d’une voiture comme si je venais de dire la chose la plus incroyable du monde !

  6. Vaallos says:

    Non mais si ça se trouve ça capte pas dans le supermarché ;)
    Et puis avec le temps je pense qu’on se met à ruser. Genre on sort pas sans un vêtement ultra coloré ^^

Laisser un commentaire