Piment, mon amour

Je sais, ça va en étonner plus d’une – je suis habituée, tout le monde trouve toujours ça surprenant qu’une femme puisse aimer manger épicé…Mais c’est vrai, je le dis haut et fort, et je n’en ai pas honte : j’aime tout ce qui est relevé.

Au sens large, d’ailleurs, car cela concerne tout ce qui sort de l’ordinaire. Donc ce qui est pimenté, poivré, citronné, vinaigre mais aussi ce qui croque, craque, mousse ou fond, j’en suis fan. J’adore le jeu des textures, les goûts extrêmes, quitte à avoir la bouche en feu.

Cela vient peut-être de la tendance qu’ont les gens à ne plus manger ni salé, ni sucré, ni trop gras, ni rien…je comprends qu’on veuille faire attention à sa ligne et à sa santé, mais selon moi, manger des aliments fades et cuits à l’eau sans arrêt – ma mère est une championne du « cuit-vapeur » lorsqu’elle reçoit – ce n’est pas forcément nécessaire.

Mettre quelques épices et des herbes aromatiques fraîches, de l’ail, des échalotes, bref ce qui pourrait donner du goût, cela ne peut selon moi pas faire de mal, au contraire ! Toutefois, d’après ce que je vois chez mes proches, cela n’est pas à la mode.

Ainsi, ma mère cuit ses aliments sans graisse aucune (ou presque) mais ne peut pas finir un repas sans passer par la case « fromage », très logique ; ma belle-mère n’ajoute jamais ni poivre ni sel dans ses préparations, en revanche elle se gave de pistache, chips et autres biscuits salés ; et ma meilleure amie adore la pâte bien blanche, donc lorsqu’elle prépare des pizzas, du pain ou des tartes, c’est limite si elle laisse la pâte cuire.

Je ne critique pas, bien sûr, je pense que chacun doit trouver son équilibre et ses goûts. Disons plutôt que ce qui m’agace un peu, c’est que l’on me regarde comme une extraterrestre à chaque fois que je sale ou que je poivre un plat, que je demande de l’huile piquante au resto pour en badigeonner ma pizza ou encore que je réponds « bien grillé » lorsque l’on me demande quelle cuisson je préfère pour ma merguez ou mon pain…

Je crois d’ailleurs que je vais me résigner et arrêter de répondre franchement à ce type de questions, surtout avec des personnes comme ma belle-mère : cela lui parait tellement bizarre que je mange certains aliments « bien cuits » et croquants que la dernière fois qu’elle a fait brûler les saucisses au barbecue, elle a dit bien fort à tout le monde « ce n’est pas grave, on va les donner à ma belle-fille, elle va être contente ».

J’étais tellement consternée qu’elle ne saisisse pas du tout la nuance entre une chipo grillée et une autre complètement carbonisée que je n’ai rien dit et que j’ai fait semblant de la manger. La prochaine fois, il faudra juste que je pense à dire que je suis devenue végétarienne…

15 comments

  1. Kaellie says:

    Effectivement, c’est pas toujours facile de faire comprendre aux autres qu’on aime quand ça pique, quand ça croque, quand ça fond…
    Moi, je le sais, j’ai un problème avec le piment et le sel mais bon, tant que mon médecin ne siffle pas la fin de la partie, je continue à assaisonner allégrement ! Marre de la bouffe fade !!

  2. geekmama says:

    c’est tellement mieux de manger une cuisine avec de la saveur, des textures et surtout de prendre plaisir à manger…

    ce n’est pas parce qu’on veut manger plus équilibre qu’il faut manger des choses sans gouts… au contraire… ca fait parti de l’équilibre…

  3. Quetsch says:

    Et bien chez nous c’est dans la famille de l’Hom qu’ils mangent bien épicé. A force je m’y suis habituée et je commence petit à petit à manger des plats relevés ^^
    Je trouve ça ridicule les réflexions que les gens ont parfois parce qu’on mange ou ne mange pas telle ou telle chose. Après tout,les goûts ça change d’une personne à l’autre…tout est une question de respect de l’autre.
    Bizzz

  4. lanylabooks says:

    AAAAAAAAAAh, nan mais c’est quoi ce post ! Moi aussi j’adore mangé épicé et surtout manger grillé. Si je pouvais tout faire passer au four ou au gril je le ferais. Un peu d’herbes dans les plats ou d’épices y’a que ça de mieux. J’ai commencé aussi a faire un peu attention à ce que je mange (la on revient sur le malaise du maillot de bain) en évitant de mettre de l’huile partout dans mes cuissons comme ma maman m’a apprit. Je pense pas qu’il faut manger moins gras mais plutôt plus varié. Moi j’ai tendance à faire beaucoup les même choses, maintenant je me force a regarder un peu mes livres de recettes de trouver de nouvelles idées. Donc oui au piment et oui au merguez grillée ! Faut faire gaffe on va lancer une révolution de la femme ! ;D

  5. Cécile says:

    Moi ça me choque pas, je connnait pleins de filles/femmes qui mangent très épicé, moi un peu d’épices ok mais pas trop non plus, et ma viande rouge toujours saignante :p

  6. MELODY says:

    Coucou ma coupine !

    T’as bien raison, si tu aime manger épicé, ne te prive pas et surtout crie-le au est fort, ne t’en cache ! La différence fait la force, je n’aime pas rentré dans le moule perso.

    Dans ma famille (paternel, du moins) les épices et piments en tous genres on largement leurs places (un papa réunionnais et le tour est joué !), mais contre toute attente, je n’aime pas quand ça pique, j’arrive plus à respirer, va savoir pourquoi …

    Ma moitié et ma fille aiment aussi quand il y a des épices, je n’ai pas tout perdu ! :D

    J’espère que tu te porte bien aujourd’hui, gros bisouxxx ma belle et à très vite !

  7. Mahbouba K. says:

    Pareil, j’aime mon steak et ma merguez bien grillés. C’est drôle qu’on ne comprenne pas… en attendant, on sait quand même ce qui est bon. Alors, ne laisse pas ton appétit se faire bousculer comme ça et garde la tête hot, baby!

  8. May says:

    Ta belle-mère me trouverait certainement bizarre aussi si elle savait que j’adore mélanger la salade avec les pâtes… et je pourrais continuer mes lubies alimentaires sur 50 lignes ;-) des goûts, des couleurs?
    Bises-épicées?
    May

  9. Ragnagna says:

    Boh de mon côté je trouve pas ça étonnant qu’une femme aime le piment, les goûts n’ont pas de sexe à ce que je sache :P
    Et dans le genre bizarre en alimentation, moi je n’aime pas la salade verte. Ça aussi c’est assez bizarre ^^

  10. Léa - What the L says:

    comme ta mère, je cuisine autant que possible sans matières grasses, mais à côté de ça j’aime bien utiliser des épices etc pour donner du goût aux choses. Et comme toi, j’aime bien ce qui pique mais à condition que ça ait du goût – piquant pour piquant et sans saveur, je ne vois pas l’intérêt.

  11. So busy ! says:

    @ Kaelie : je suis bieeeen d’accord avec toi, c’est vrai que ce n’est pas forcément très bon de manger très salé/pimenté/etc, mais la nourriture fade, ça va deux minutes, quoi ! Et puis comme tu dis, tant que le médecin ne sonne pas la sonnette d’alarme, il n’y a pas de raison…

    @ geekmama : tu exprimes ça si bien ! C’est vrai, après tout, il faudra que j’explique ça à ma mère : elle est persuadée que si elle mange tout cuit à l’eau et sans goût, elle va perdre du poids…mais ça ne marche pas du tout comme ça ! Ce n’est pas ça, manger équilibré ! Et comme tu le dis si bien, les saveurs, ça fait partie de cet équilibre…

    @ Quetsch : c’est vrai, c’est surtout ça le fond du problème : la question du respect de l’autre. Et comme certaines personnes (je ne pense pas du tout à ma belle-mère, là) ont du mal à comprendre que les autres ne vivent pas exactement comme eux, et n’aiment pas précisément la même chose qu’eux, ça crée ce genre de réflexions…c’est marrant si la famille de ton homme mange épicé et que tu t’y es mise avec les années, je trouve ça super mignon et ouvert d’esprit de ta part ! ^^

    @ lanylabooks : j’ai adoré ton comm’, ça m’a fait trop rire ! C’est ça, on va lancer une vraie révolution de la femme ! On peut faire attention à ce que l’on mange tout en cuisinant des plats épicés, relevés, et avec du goût, je ne vois pas en quoi c’est contradictoire, contrairement à ce que tous mes proches semblent sous-entendre…alors, oui à ta révolution de la femme, lanylabooks, je te suis ! ^^

    @ Cécile : si ça ne te choque pas, c’est que tu fréquentes des gens sûrement plus ouverts d’esprit que mes proches…et / ou que tu es toi-même plutôt ouverte sur le sujet ! Ca fait plaisir en tout cas de voir des réactions comme les tiennes, parce que je commençais à m’inquiéter, à croire que j’étais la seule folle à aimer manger épicé…merci pour ton comm’, donc, ça me rassure un peu ! Et pour la viande, je prends toujours la même cuisson que toi, saignant, j’adore !

  12. So busy ! says:

    @ Melody : j’aime beaucoup ton « la différence fait la force », c’est très bon :) merci pour tes encouragements, tu as raison, je compte bien clamer haut et fort mon amour pour le piment ^^ Un papa réunionnais dans l’histoire, mais c’est trop fort, il doit faire une cuisine forte en saveurs ! Après c’est sûr, on aime ou on n’aime pas, tu as le droit de ne pas spécialement apprécier…du moment que tout le monde y trouve son compte ! Ca a l’air d’être le cas avec ta fille et ton homme, et pour toi aussi du coup si tu ne manges pas trop pimenté :) C’est l’essentiel…j’espère que tu vas bien, je t’embrasse ma belle ! Et merci pour ton commentaire qui me permet d’apprendre à te connaître, comme d’habitude j’adore ! Passe une bonne journée !

    @ Mahbouba K. : lol j’ai adoré ton commentaire, ça m’a fait sourire, tu as raison, je vais garder la tête « hot », mes merguez grillés et ma petite bouteille de piment avec moi dans mon sac, comme ça je serai tranquille :) Bonne journée à toi ! Bises

    @ May : la salade avec les pâtes, c’est marrant, et ça ne doit pas être mauvais du tout tiens…pendant un temps, au macdo, je trempais mes frites dans mon sunday chocolat, alors ne me parle pas de lubies alimentaires, j’en ai une liste toute aussi longue que la tienne je crois ^^ et puis après tout, c’est ça qui est intéressant, apprivoiser la nourriture et la mettre à son goût. Merci pour tes bises épicées (^^) je t’en envoie tout autant. Passe une belle journée, surtout, May !

    @ Ragnagna : hi hi, « les goûts n’ont pas de sexe », ça aussi ça aurait pu faire un bon titre choc ^^ j’aime beaucoup. C’est vrai qu’on a tous nos bizzareries alimentaires, autant nous laisser chacun faire notre petite tambouille comme on l’entend et puis c’est tout, nan mais, on ne va pas se laisser embêter ! Et pis si t’aimes pas la salade, t’aimes pas la salade, c’est pareil, je pense que ça n’empêchera pas la terre de tourner ;) Gros bisous à toi, et à bientôt

  13. So busy ! says:

    @ Léa – What the L : je suis tout à fait d’accord avec toi : j’aime que ça ait du goût, de manière générale. Donc un plat hyper gras sans que ça apporte ni texture, ni douceur, ni goût, je n’aime pas ça, et quand ça arrache mais que ça n’a aucun autre goût, je ne suis pas fan non plus…Après tout, les saveurs, c’est quand même super important dans un plat. Je te remercie pour ton commentaire, en tout cas, et au fait, j’adore ton pseudo ! Je le trouve super bien choisi ;) Passe une bonne journée ! Bises

Laisser un commentaire