L’automne est bien là

On ne peut plus le nier maintenant, avec ces feuilles mortes partout, ces arbres qui commencent à se dénuder progressivement et la température qui n’a plus rien d’estival, c’est sûr, nous sommes bel et bien en automne.

J’en doutais presque lorsqu’il y a huit jours j’étais étendue dans l’herbe, sur ma serviette au soleil, à côté de celles qui bronzait carrément en maillot de bain comme si nous étions sur la plage au bord de la mer.

J’ai eu du mal à y croire aussi quand j’ai vu les feuilles des arbres brunir et tomber délicatement, balayées par le vent, alors qu’il faisait encore une chaleur à crever. Le décalage entre les deux m’a fait espérer que nous restions un peu plus que d’habitude dans la saison estivale, pour ainsi retarder le retour du froid.

Mais ça y est, depuis quelques jours, nous y sommes. La température chaude n’est plus, lorsque je sors dans le froid le matin je n’ai qu’une envie, c’est de m’exiler vers le sud, en attendant que l’hiver passe et qu’avec le printemps la chaleur revienne.

Car, en bonne frileuse que je suis, j’anticipe : je sais que ces 8 ou 9 petits degrés que nous pouvions avoir samedi ne dureront pas et que le mercure descendra vite aux alentours du zéro. Du coup, j’ai froid d’avance. J’ai beau m’habiller chaudement et multiplier les couches de vêtements, la moindre bourrasque de vent me rappelle que l’hiver arrive, et j’en ai des frissons dans tout le corps rien que d’y penser.

Je crois donc que je vais sortir la grande artillerie, et reconstituer mon « pack de survie » de l’hiver. Ainsi, je remplirai mon sac – qui tiendra plus du sac de voyage que d’un sac à main – d’un pull à col roulé, d’une bonne bouillotte, d’un thermos de thé brûlant, d’une deuxième paire de gants, d’une paire de chaussettes triple épaisseur et bien sûr de la collection de crèmes et baumes hydratants pour la peau et les lèvres sèches. Et tout cela ne sera pas de trop.

On me prendra encore une fois pour une dingue, ou une nana qui exagère tout car « tout de même, il ne fait pas si froid ». Sauf que moi, même en été, j’ai froid. Même lorsqu’il fait chaud, je tremble, et même devant un joyeux feu de cheminée, je frissonne. A croire que dès que la température baisse, le sang s’arrête de circuler dans mes veines et qu’il fait grève, un peu comme le feraient des conducteurs de train. Sauf qu’en l’occurrence, les wagons, c’est mon sang, et les passagers indignés, c’est moi.

L’automne est bien là, donc. Et moi, je n’ai d’autre solution que de me planquer devant le radiateur – que je prends bien soin de mettre à fond pour essayer de rétablir la température lorsque, dès que j’ai le dos tourné, ma collègue ouvre la fenêtre en grand.

La seule petite satisfaction que je peux avoir, c’est que je vais enfin être moins complexée par mes deux kilos en trop. Je me mettrai peut-être même à les aimer, ces deux kilos, car finalement, ce sont peut-être bien eux qui me tiennent chaud l’hiver. Comme quoi, tout est question de référentiel…

20 comments

  1. MELODY says:

    Bonjour ma joulie copine !!!

    Comment ça va ce matin ?

    Fraichement hein ! Je suis comme toi, frileuse de première, j’ai envie de rester cacher sous ma couette que d’affronter l’automne et ses températures qui baissent … Il faut dire que le changement est brutal cette année ! Brrrr !

    Je t’envoie pleins de gros bisouxxx remplis de chaleur et te souhaite un doux lundi et une belle semaine !

  2. So busy ! says:

    Coucou ma belle Mélo !

    Moi ça va, je te remercie, et toi ??! Tu as passé un bon weekend ?

    Comme tu dis, le changement est brutal, c’est un peu dur…

    Au fait, j’ai répondu à ton email hier midi, tu as vu ?!

    Gros bisous !! Bonne semaine à toi aussi, ma belle ♥♥♥

  3. So busy ! says:

    mdr ah, ça me rassure alors, parce que toutes les personnes qui me connaissent me disent que je suis la seule à faire ça ! :) Bisous tout chauds à toi aussi, ma Bunny ! ♥ Bonne journée

  4. So busy ! says:

    Oh là là, oui, je suis d’accord, on ne s’y retrouve plus. Il y a 8 jours, je prenais le soleil en terrasse en débardeur, et là, j’ai quinze couches de pull et je regrette presque de ne pas avoir pris mon manteau.

    Et avec de telles variations de températures, tout le monde est malade !

  5. Blog en Jupe says:

    Alors je ne suis pas la seule l’été à réussir à avoir la chair de poule au moindre coup de vent? Le problème c’est pas tellement le froid c’est l’humidité l’hiver… et ça c’est pire que tout!
    Bonne journée!
    Emma.

  6. So busy ! says:

    Ah non non, je confirme, tu n’es pas la seule…et il faut vraiment qu’il fasse 30°c pour que je me mette en t-shirt (sinon, je ne suis JAMAIS sans manches à cause de cette fichue chair de poule).

    Tu n’as pas tort du tout pour l’humidité, c’est vrai que c’est surtout ça le problème…courage à toi, alors ! Et bonne journée à toi aussi, j’espère qu’elle sera chaude pour toi :) Bises

  7. MELODY says:

    Ben écoute ça va, j’ai froid …

    Mes tits lous sont un peu patraque ce matin, on verra bien ma grande ce midi …

    Viiii, j’ai vu, j’étais tellement contente de te lire !!!! Je te réponds dans la journée ! Promis !!!!

    Bisouxxx ma puce ♥

  8. So busy ! says:

    Ma pauvre :) je compatis, moi c’est pareil.

    Cool pour l’email, réponds quand tu peux, je ne te presse pas hein ^^ mais je ne voulais surtout pas que tu prennes peur devant la tartine que je t’ai écrite :)

    J’ai hâte de te lire moi aussi alors, gros bisous ma belle coupine ! A très vite ;)

  9. Roselyne says:

    Ah, le froid dans les plaines, c’est pas du tout le même qu’à la montagne… Et, rien que pour ca, je compatis. Vivement les vacances de Noel pour que j’aille me réfugier dans les Alpes ! Hi.

  10. Gaëlle says:

    Comme je te comprends ! Chauffage collectif chez nous et pas avant la semaine prochaine… donc on a ressorti la couverture polaire en plus de la grosse couette pour dormir !

  11. So busy ! says:

    @ Celine Walea : je te remercie pour tes encouragements, c’est gentil. Je confirme, si j’ai trop froid et qu’il fait plus chaud par chez toi, je débarque direct ! T’es d’où ?

    @ Une Bâtarde : ooooh, t’es trop mignonne, merci, ça me fait plaisir ! Je t’en envoie un moi aussi :)

    @ Gaëlle : ouille pour le chauffage, z’avez bien fait pour la couverture en plus de la couette, je crois que c’était un peu nécessaire là…d’ailleurs, quand j’y pense, ça me donne envie de rentrer et de m’enrouler dans ma couette :)

  12. Une fille à Paris says:

    Hello !
    Tu sais que je découvre seulement ton mot sur mon « wall » Hellocoton de début juillet ?!
    Je suis pas douée ! :) En tout cas merci de ce petit mot qui fait chaud au coeur, et comme tu dis, on en a besoin en ce moment hein? ;)
    Bel article en tout cas Mademoiselle !

  13. So busy ! says:

    mdr et bah ça va, tu es réactive ! ^^ Du moment que tu l’as lu, c’est cool ;) Je t’en prie en tout cas, entre parisienne, faut bien se serrer les coudes ;) Merci pour ton gentil mot, et à bientôt ! Bises

  14. Cleophis says:

    Je suis tout l’inverse, j’ai chaud tout le temps !! Mon mari me prend pour une folle quand je sors sans manteau et il m’arrive encore d’avoir trop chaud ! Moi, je déteste l’été, je suis une loque.

  15. MjSylvie says:

    C’est fou comment je me retrouve dans la lecture de vos billets. J’aime m’y perdre et me prélasser et puis hop, un lien dans ma blogosphère. Bonne journée!

Laisser un commentaire