Il parle de quoi, ton blog ?

C’est la question qui revient souvent lorsque, au détour d’une conversation, je finis par avouer que je cite certains blogs parce que… j’en tiens un moi-même.

Non pas que je le dise souvent (je garde cette information comme un précieux secret qui se mérite d’être bien gardé), mais comme je vous l’avais expliqué ici, j’ai fini par partager mon envie quotidienne d’écrire avec mes proches. Ainsi donc, je parle plus souvent qu’avant de ce qui me passionne et de ce qui m’occupe de nombreuses heures par jour (et notamment depuis que j’ai créé le blogzine So Busy Girls) : la blogosphère.

Mais pour des personnes extérieures au « monde blogueur », la blogo, c’est assez indéfinissable. Beaucoup ne comprennent pas bien l’utilité de « raconter sa vie » à des inconnus, et ne parviennent souvent pas à saisir que, si l’on crée un blog, c’est avant tout pour partager sa ou ses passions. Une créatrice viendra ainsi montrer sur son blog ses dernières nouveautés fabriquées de ses blanches mains, une modeuse pourra y exprimer son amour des beaux vêtements et de l’harmonie des couleurs, des tissus et des formes, une blogueuse beauté y donnera des conseils sur les produits qu’elle a testés – ce qui lui permettra de confronter son avis avec ses lectrices, et éventuellement de découvrir de nouvelles marques dont elle n’avait jusqu’alors jamais entendu parler.

Tenir un blog n’est pas forcément le fait d’une pipelette en mal de bavardages. Sinon, cela voudrait dire que seuls les ermites et les personnes isolées créent un blog, simplement pour satisfaire leur besoin de communiquer. Or, cela n’est que partiellement vrai : certes, les blogueuses rejoignent presque toujours la blogo car elles ont envie de discuter, d’échanger, de partager, de débattre avec des personnes de tous horizons, mais ce ne sont en aucun cas des ermites ou des solitaires. En effet, beaucoup sont mamans, working girls, sportives, cuisinières à leurs heures, créatives, fashion victims ou encore sont passionnées de déco et de beauté.

Ainsi, rédiger des billets sur son blog, ce n’est pas simplement raconter sa vie ; cela serait beaucoup trop réducteur. Car finalement, un blog pourrait s’apparenter à une petite fenêtre qui peut s’ouvrir si on le souhaite sur des tas d’autres blogs, d’autres personnalités, d’autres blogueuses. C’est un lieu où l’on peut communiquer facilement, sans même que les mots soient nécessaires ; car, lorsqu’on visite un blog et qu’on se promène de page en page, qu’on regarde avec délectation les photos, qu’on en apprécie le texte et la personnalité qui s’en dégage, on apprend, on s’informe, on s’ouvre à de nouvelles choses.

Penser qu’on ne crée un blog que pour y déblatérer sur son quotidien, dénigrer ses proches ou dresser sa dernière liste de courses sans aucune analyse ni valeur ajoutée, cela n’est possible que pour les personnes qui n’ont jamais mis les pieds sur un blog. En effet, toutes les autres peuvent se rendre compte de la richesse infinie dont regorge la blogosphère. Et à ce titre, tenir un blog consisterait plus à apporter sa pierre à l’immense édifice de la blogo et de la toile qu’à diffuser des ragots et à faire la conversation, comme on pourrait poliment le faire avec la vieille voisine du dessus.

24 comments

  1. So busy ! says:

    Merci, c’est gentil :) C’est vrai que ce n’est pas toujours simple d’expliquer qu’on tient un blog quand on sait que les gens ne comprendront pas forcément pourquoi…

  2. Aurélie says:

    J’pense que les gens qui ne fréquentent pas les blogs restent sur des à priori du genre: « journal intime online » même s’ils ont faux à 99,9%. :D

    Après reste aux blogueuses et blogueurs que nous sommes de leur démontrer le contraire !

    Une chose est sûre… pas facile de s’investir dans la réalisation d’articles de blog sans y mettre un peu de sa personnalité. Je parle pour moi mais je pense que c’est le cas de tous… car lorsque je réalise une illustration je livre forcément mon humeur du moment à travers les couleurs, le dessin… Je pense que ça s’applique à tout les blogueurs quelque soit leurs thèmes de prédilection ! Donc au final il y a le fameux côté intime en trame de fond dans les blogs… qu’on le veuille ou non !
    Mais c’est la plupart du temps bien loin des « aujourd’hui ma voisine Mme P a osé me regarder de travers en allant chercher son courrier… je suis sûre que c’est elle qui a raconté à la boulangère que je laissais mon chien se balader sans laisse dans le quartier et salir les pelouses… Je la déteste cette bonne femme… » (cette situation est complètement inventée ! :D) et aussi loin des « oué Martin c tro d’la bonbe jle kiff’ maim ki m’a regardai toutaleur paceke gé mima jup rouge avec mon t-sheurt jsuis sur Caro’ elle vas hêtre faulle de jalousi kan elle saura ! » (toute ressemblance blabla…) ;)
    Je pense que les gens qui ont des à priori sur les blogs pensent à ce genre d’article quand on leur dit « j’ai un blog »… XD (mieux vaut en rire…)

    Après de quoi parle les blogs ? De tout et de rien, mais ils ont le mérite de parler de chose que les auteurs ont à cœur et lorsque la passion est là, ça se ressent dans leurs articles et ça donne envie de revenir. Avoir un blog au final c’est un moyen d’échange, la petite soupape de sécurité, le refuge où l’on peut venir pour s’aérer l’esprit, sortir du train train quotidien et interagir avec de nouvelles personnes, partager ses passions, choses qu’on ne trouve pas tous au coin de sa rue ! :D

    Bref, tout ça pour dire que je suis d’accord avec ce que tu dit, pas toujours facile de dire ce dont parle son blog :D

    (arf, j’ai fait un gros pavé.. XD)

    • So busy ! says:

      Moi j’aime bien les gros pavés :) Merci d’avoir pris la peine de l’écrire ;)

      Je suis d’accord avec toi, les trois quarts des gens qui ne fréquentent pas les blogs ne savent pas ce que c’est. Et le dernier quart seulement est ouvert à ce que tu peux leur expliquer de la blogo.

      Je suis tout à fait d’accord avec toi lorsque tu dis qu’on s’investit dans nos articles de blog, forcément, on s’appuie sur ce qu’on connaît le mieux : nous ! Mais je ne parlerais pas de « côté intime », je dirais plus que c’est une façon comme une autre de nous exprimer. Sans « raconter notre vie » au sens propre du terme, notre personnalité transparaît dans ce qu’on écrit, et je pense que c’est justement ce que les lecteurs aiment lire ! Un blog sans personnalité, sans avis, sans jugement et qui n’évoque que des faits, ça n’intéresse personne, autant lire le journal pour ça !

      Tu m’as trop fait rire avec ton exemple (bien proche de ce qu’on trouve sur certains skyblog ^^) « oué Martin c trop dla bonbe » etc. Tu as raison, je pense que les gens qui ne nous comprennent pas pensent à ça…

      Je partage tout à fait ton avis. Le plus important, c’est de parler de ce qui nous intéresse, nous passionne, nous fait envie… et c’est justement parce que tout ceci est difficile à définir précisément en deux mots qu’il est compliqué de présenter son blog en deux phrases à des novices de la blogo ! :)

  3. Olivia says:

    C’est vrai qu’au départ, j’avais cet a priori sur les blogs : les gens y racontaient leur vie.
    Et puis mon éditeur m’a dit d’en ouvrir un pour parler de mes ouvrages, j’ai quant à moi ouvert des yeux ronds, puis je me suis lancée. Petit à petit, j’ai découvert les blogs de lectures, ceux d’humeurs et j’ai rencontré des personnes intéressantes, j’ai lancé un jeu d’écriture et mon blog fait vraiment partie de ma vie, maintenant. :)

    • So busy ! says:

      Honnêtement, moi, c’est le contraire : je ne savais pas du tout ce qu’était un blog. Je me doutais qu’on pouvait y raconter sa vie si on le voulait, mais je voyais surtout ça comme un moyen d’expression neutre avec lequel chacun peut trouver sa propre « recette ».

      Je crois que ton éditeur a vraiment bien fait de te donner ce conseil, un blog, c’est la meilleure vitrine pour tester ses écrits, s’ouvrir sur les autres, …

      C’est génial si ton blog fait vraiment partie de ton quotidien. C’est vrai qu’on y devient vite accro ! C’est tellement agréable de pouvoir s’exprimer sans retenue…

  4. Aniouchka says:

    Merci pour ton article, je trouve que tu as tout à fait raison.

    Mon blog est vraiment tout jeune, mais j’écris, d’abord, pour pouvoir partager avec quelqu’un ce qui me plaît. Dans mon entourage, peu de personnes comprennent mon engouement pour les livres, pour le maquillage, et pour toutes les petites choses sur lesquelles j’aimerais donner mon avis, alors que je n’ai personne à qui le donner.

    Le blog est donc là, pour moi, pour me permettre de parler de ce que j’aime, avec des gens qui partagent mes passions, et avec lesquelles le dialogue peut s’engager. Et puis ça m’oblige à développer mon esprit d’analyse et ça m’entraîne à écrire.

    Au fond, écrire un blog, je crois que c’est une grande preuve d’ouverture d’esprit.

    • So busy ! says:

      Je te remercie pour ton commentaire, Aniouchka :)

      Qu’il soit jeune ou vieux, je crois qu’on écrit tous et toutes nos blogs pour la même chose : partager ce qui nous fait vibrer. Et ça, c’est valable que tu aies un visiteur par jour ou 300 000. Forcément, tu n’as pas le même nombre de retour en fonction de ton nombre de visiteurs, mais tout de même, le but est bien de s’ouvrir aux autres. Sinon, tous les blogueurs écriraient sur un bon vieux cahier Clairefontaine à spirale ! ^^

      Je partage ton avis sur l’ouverture d’esprit des blogueurs. Sans vouloir nous lancer des fleurs nous-mêmes (!), s’ouvrir volontairement à la critique, vouloir donner son avis tout en sachant pertinemment que certains ne le partageront pas (et ne se gêneront pas pour nous le dire), c’est assumer jusqu’au bout ses opinions, et c’est aussi accepter qu’on puisse penser différemment (et accessoirement, qu’on puisse parfois avoir tort). Donc oui, je suis tout à fait d’accord, en toute objectivité, je pense qu’on peut parler d’ouverture d’esprit.

      C’est aussi là-dessus que tous ces gens qui ne comprennent rien aux blogs se trompent… !

  5. La comtesse says:

    Ton texte est vraiment parfait! tu as résumé tout le fond de ma pensée! Souvent les blogs sont vu comme nombriliste, mais c’est tellement faux, la preuve, la plutpart des blogueuses vont se rendre visite les unes les autres et découvrent plein de choses! Bref tout est dit!

    • So busy ! says:

      Ouuuuh, je te remercie, gentille Comtesse :)

      C’est bien vrai, ça, que les blogs sont vus comme des « sites » créés par des personnes égocentriques qui ne s’intéressent qu’à… elles-mêmes. La preuve avec ton gentil commentaire, on se lit effectivement les unes les autres :) ET en plus, on partage nos avis ! ^^

  6. Cleophis says:

    Je ne parle pas trop de mon blog avec mes proches pour la simple et bonne raison qu’ils ne savent même pas ce que c’est. Et comme je n’ai pas envie de leur faire un cours… Après, il m’est arrivé d’en parler dans la conversation, ce n’est pas un secret.

    • So busy ! says:

      Mdr, comme je te comprends Cleophis, ce n’est pas toujours facile d’en parler à son entourage… et c’est vrai qu’à moins de faire un cours en bonne et due forme, difficile de le faire saisir toute l’importance de la chose :)

  7. La Gréta says:

    Un blog, ça prend du temps, donc si c’était si inutile que cela, personne n’en tiendrait un surtout que dans l’ensemble, la plupart d’entre nous sont prêt(e)s à dire dire qu’on est faignant(e). Et puis, écrire, ça développe beaucoup de chose et ça peut faire du bien. Tout ça pour dire que nos petites sites servent d’une manière ou d’une autre !

    • So busy ! says:

      Je suis bien d’accord avec toi ! Dire que les blogueurs et blogueuses sont feignants, ce n’est pas du tout une opinion fermée, tiens… pfff.

      Et tu as raison, l’écriture, c’est important dans la vie, ça permet d’exprimer sa pensée de manière organisée, construite et argumentée, et ça, ce n’est pas donné à tout le monde !

  8. la belette says:

    J’ai le même problème que DarkGally…! Plus sérieusement, quand je lis ton billet, j’éprouve quelque culpabilité à me dire que mon blog n’apporte pas grand chose à la communauté bloguesque… Mais tu as raison sur les « a priori » concernant les blogs, j’avais les mêmes avant de tenir le mien…

  9. So busy ! says:

    Mdr, ah, toi aussi ?!

    Je ne suis pas d’accord avec toi, tu ne peux pas dire que ton blog n’apporte pas grand chose à la blogo : tu apportes toi aussi ta pierre à l’édifice, j’en suis certaine ! ;)

  10. Laurie says:

    Une copine, qui a recemment appris que j’avais un blog, m’a posé cette question troublante : mais en fait, ça sert à quoi ?
    Hummmmfffff. Ben, dans l’absolu à rien. Mais en fait, à s’exprimer, à apprendre plein de choses, à échanger, à « rencontrer » plein de chouettes nénéttes, à s’enrichir … Bref, c’est plutot positif quand on y reflechit !

    • So busy ! says:

      C’est clair, dans l’absolu à rien, mais en même temps, à tellement de choses ! C’est difficile de tout résumer en une phrase… mais je suis tout à fait d’accord, de manière général, c’est très positif !

  11. Maïwenn says:

    C’est exactement ça ^^ Mon blog est un peu l’inverse du tien, à savoir que mes lecteurs ne sont composés que de mes proches (amis, famille). Je ne sais pas comment faire pour « attirer » des lecteurs « étrangers » (ouh, des mots pas bien employés !), et de toute façon, je ne sais pas si j’ai vraiment envie de cumuler les abonnements Hellocoton ou les commentaires lapidaires du style « trop bien » sur le premier article de la page visible. Un public intime, j’aime assez le principe =)

    • So busy says:

      Ah oui, dis donc, c’est précisément l’inverse ?! C’est vrai que du public pour du public, ça n’a vraiment pas grand intérêt. Mais quand on arrive à avoir de nouveaux lecteurs, c’est toujours plaisant car on se dit que nos écrits plaisent « vraiment » ; en tout cas, moi, c’est pour cette raison que j’ai caché mon blog à mes proches le plus longtemps possible. Je n’assumais pas mes écrits (toujours ce fameux manque de confiance en moi !) et j’avais très peur que mes proches se sentent obligés de me dire qu’ils aimaient alors que non, ou que ça passe inaperçu… au moins, avec des lecteurs extérieurs, même si ça peut parfois être brutal, on sait précisément si nos écrits plaisent ou non !
      Mais je comprends tout à fait ton point de vue, savoir garder une audience intimiste et proche de soi, c’est vraiment le plus important ;) Sinon, on se tourne trop vers un blog « professionnel » et impersonnel…

Laisser un commentaire