Comment foirer une soirée entre amis en 10 leçons

Parce qu’on aurait tort de se priver, et qu’hier avec mon homme nous avons passé une soirée assez étrange et surréaliste avec des copains, je vous ai dressé la liste des choses à faire…si vous voulez être certains de ne plus revoir les « amis » en question !

Leçon n°1 : soignez votre arrivée. Vous vous devez en effet d’arriver en retard, car il est toujours plaisant, lorsqu’on donne une heure à ses invités, de les voir arriver une ou deux heures après. Vous pouvez éventuellement jouer la surprise si vous êtes d’humeur taquine et arriver une heure en avance, ça marche aussi. Et sans prévenir, bien entendu.

Leçon n°2 : créez la (mauvaise) surprise. Pour cela, c’est très simple : il vous suffit de venir avec un invité indésirable. Cela peut-être votre mère, le chien doberman de votre sœur ou encore le rat que vous avez emprunté pour une soirée au voisin. Cela créera la panique chez vos amis, surtout si ceux si sont trop polis pour vous faire remarquer que vous auriez pu prévenir.

Leçon n°3 : faîtes preuve de savoir vivre (ou pas). Je sais que cette partie-là ne va pas être simple à réaliser, surtout pour les parfaits gentleman et gentlewoman que vous êtes, mais il faut tenir bon : vous devez absolument venir les mains vides, ne pas lever vos fesses de votre chaise pour aider à débarrasser, ne surtout pas proposer votre aide en cuisine. Après tout, vous êtes les invités royaux !

Leçon n°4 : abusez de leur gentillesse. Comme la règle de la bienséance l’exige, vous devriez être invité à vous servir en premier. N’hésitez donc pas à jouir de ce privilège, et servez-vous les trois quarts du plat dans votre assiette ; le reste, dans celle de votre moitié. Si les visages commencent à être tendus voire surpris de l’autre côté de la table, c’est que votre manœuvre est en train de fonctionner.

Leçon n°5 : abordez les sujets qui fâchent. Le sujet le plus efficace est bien évidemment la politique. Surtout si vous connaissez à l’avance les tendances de vos amis, ne vous gênez pas : choisissez la tendance adverse et parlez-en de la manière la plus virulente possible. Débat animé assuré !

Leçon n°6 : ne parlez que de vous. Ce soir, vous êtes les invités, donc les rois de la soirée, alors ne vous enquiquinez pas à demandez des nouvelles de vos amis en retour. Répondez à leurs questions en détail, puis enchaînez sur des sujets où vous pourrez ne parler que de vous. Pourquoi leur retourner les questions, cela doit leur faire plaisir de vous écouter !

Leçon n°7 : contredisez systématiquement vos hôtes. Déjà, vous ne leur posez aucune question sur eux, mais si en plus vous les contredisez à chaque fois qu’ils prennent la parole (de force), ils ne pourront plus en placer une. La tension monte ? C’est bon signe, vous n’êtes pas loin du niveau d’implosion !

Leçon n°8 : montrez que vous vous ennuyez. Régulièrement, voire à chaque fois que vos hôtes prennent la parole – ce qui devrait être rare – baillez bruyamment en fuyant le regard de vos amis. Il n’y a rien de plus désagréable (et d’irrespectueux, selon moi) de ne pas regarder dans les yeux une personne qui nous parle. Si, en plus, vous parvenez à les faire bailler, c’est encore mieux !

Leçon n°9 : critiquez ouvertement la déco de leur appart. Vous pouvez vous y donner à cœur joie, les enchères sont ouvertes. Lancez éventuellement un défi à votre moitié pour savoir qui va réussir à faire craquer vos amis le premier.

Leçon n°10 : donnez le coup de grâce. Si vous avez suivi tous les conseils précédents, le niveau d’implosion ne devrait vraiment pas être loin (et on ne vous a pas déjà mis dehors, c’est que ces gens sont vraiment très polis). Il vous suffit de repérer le point faible de vos hôtes et d’agir en conséquence. Elle est maniaque ? Faites tomber votre verre de vin rouge sur son tapis blanc tout neuf (et ne vous excusez pas). Il est fier de vous servir une bonne bouteille qui lui a coûté les yeux de la tête ? Buvez votre verre cul sec, et dites d’un air indifférent que « ce n’est pas mauvais, cette petite piquette ».

A priori, les choses devraient s’accélérer, et vous devriez être dehors en moins de deux. Toutefois, avant de vous lancer dans cette manœuvre diabolique, veillez à être certains que vous ne voulez plus jamais revoir vos hôtes. Il serait utopique de croire qu’après ce que vous leur avez fait subir, vos « amis » souhaiteront encore vous revoir – toute ressemblance avec des évènements ou personnages réelle n’est (hélas pas du tout) fortuite…

42 comments

  1. Djahann says:

    un traitement à réserver à nos pires ennemis ! Et encore, moi je suis trop bien élevée pour réussir à me comporter aussi mal !!! mais ça m’a donné le sourire dès ce matin, malgré la pluie, merci !

  2. Eco Maman says:

    Dis donc tu fais comment si au lieu d’amis il s’agit de ta propre famille ? là c’est plus compliqué pour couper les ponts !!! (non sérieux ça m’intéresse parce que les soirées que tu décris là j’y ai droit tous les mois !!!)

  3. So busy ! says:

    @ Djahann : tant mieux si ça t’a fait sourire, c’était le but ! Moi non plus, même contre ma pire ennemie, je ne parviendrais pas à me comporter aussi mal… :) Bonne journée, ma belle ! Bises

    @ Glycine Blanche : mdr nan, j’ai pas testé, mais on l’a déjà testé sur moi…et c’est INSUPPORTABLE. Surtout quand tu n’oses pas mettre les gens à la porte (alors que franchement, ils le mériteraient…!).

    @ Colinettee : non non, je ne suis pas comme ça (heureusement). Mais d’autres personnes ne se gênent pas ! Faut croire qu’on n’est vraiment pas tous élevés de la même manière…

    @ Magali Evasion : oui, sympathique, comme tu dis ! :) Heureusement que toutes les soirées ne ressemblent pas à celles-ci…

  4. So busy ! says:

    @ Eco Maman : ma pauuuvre, ça ne doit pas être simple, et encore moins avec la famille…honnêtement, je ne sais pas comment on s’en sort, hélas…mais je sais ce qu’ils mériteraient : d’être mis à la porte illico (même si je sais que ça n’est pas possible, étant donné que justement, c’est la famille !).
    Mais si TOI tu trouves une solution, je suis preneuse…!

    @ Soleil2filles : j’aurais bien voulu en fait…parce que c’était limite si ça n’était pas l’inverse (le comble !)

  5. MELODY says:

    Bonjour ma jolie coupine !

    J’espère que tu vas bien ce matin, moi je suis vidée, un mal de tête terrible, un peu déprimée par cette matinée qui débute …

    Tu sais que c’est déjà arrivé que je fasse tout pour écourter une soirée de ce genre, mais j’avoue que ces leçons n’oublient pas une seule étape !

    Je m’excuse si des fautes apparaissent dans mon commentaire, je marche un peu au radar ce matin …

    Ooooh tu m’as oubliée sur ton article d’hier xD Tu devais sûrement être débordée … J’ai hâte de te relire ma belle !

    Passe une douce journée, gros bisouxxx à toi et bonjour à ton chéri adoré.

  6. So busy ! says:

    @ Lily : mdr pour le tapis blanc, oui t’as raison, j’y avais pas pensé, mais c’est trop tentant un tapis de telle couleur ! :) Pour le reste, la soirée était…bizarre !

    @ La Petite Bulle d’Elo : je te remercie, ma Elo, t’es gentille :) Ca me fait plaisir, ce que tu me dis. Disons que je me creuse pour être originale, tant mieux si ça marche ! Bisous à toi, ma belle, et passe une excellente journée !

    @ margaux : tant mieux si ça t’a fait rire ^^ Pour la famille, c’est sûr, il FAUT qu’on découvre le truc !!

    @ Camille et ses Filleries : disons que ces dix leçons sont un mix de ce que je vois régulièrement chez des « potes », proches et autres huluberlus…mais que je ne fréquente pas directement ! La soirée d’hier n’était pas si désagréable que ça, mais m’a permis de faire la part des choses entre ce qui est agréable et ce qui ne l’est pas…!

  7. So busy ! says:

    @ Melody : oh zut, ma pauvre louloute, je suis désolée que ce soit dur pour toi ce matin. Démarre doucement si tu le peux, après tout, tu peux bien te ménager un peu, tu le mérites bien !
    Tu en es où de tes cartons au fait ?
    Je ne t’ai pas oublié dans mon article d’hier, t’inquiète, c’est juste que j’ai beaucoup de mal à répondre à tous mes commentaires, je vais finir de suite (et j’en ai encore de la semaine dernière auxquels je n’ai pas répondu…pfiouuuu, j’ai vraiment du mal à suivre :S).
    Sinon, c’est vrai que moi aussi ça m’est déjà arrivée d’écourter des soirées comme celles-ci, mais j’ai toujours du mal, je suis « trop » polie, je crois…!
    Passe une bonne journée, ma louloute, et remets toi doucement de ton réveil difficile…!
    Et merci pour ton gentil mot, bisou à toi et à ton n’amoureux ! ;) A très vite

  8. Beauté &co says:

    HA bah ca ressemble a certaines soirees ou je suis OBLIGEE de passer… Honnetement, quand ca ne me plait pas , ca se voit, et je fais en sorte que tout le monde le remarque, pour ne plus les voir haha. C’etait un peu ma recette en moins trash : je fais la gueule, je ne reponds que par un mot, ou une phrase avec sujet verbe complement si je suis d’humeur charitable, je ne regarde jamais dans les yeux les gens qui me parlent, je croise evidemment les bras, je refuse toute boisson, mais saccage le buffet (j’ai souvent faim)ne trinque pas, si on me demande mon avis, je dis un truc franc et desagreable, sinon je dis tout le temps non hahaha. De toute facon, si on me connait bien, on sait dors et deja que je n’aime pas qu’on me force a aller a une soiree avec plein d’inconnus bobo. LE truc, c’est de toujours dire ce que l’on ressent quand on nous le demande, ca decontenance un max. Amie associable du jour, bonjour!

  9. So busy ! says:

    Tu m’as fait rire !! J’ai adoré ton commentaire. Je suis assez comme toi, je suis plutôt franche, et j’ai du mal à faire du « politiquement correct » quand je ne suis pas d’accord du tout…Et comme je suis assez communicative, on peut tout lire sur mon visage (je fais pas mal de mimiques). Donc quand je ne suis pas contente, ça se voit direct, d’ailleurs en général, ça en fait flipper plus d’un…

    C’est vrai que c’est une bonne arme, le pillage du buffet et ne pas trinquer, je n’y avais pas pensé, mais je ferai ça au prochain repas de famille qui me gonflera…on verra bien ce qu’il se passera ! (la troisième guerre mondiale, vraisemblablement, mais si j’en reviens vivante, je vous raconterais, on aura peut-être trouvé un moyen de s’extraire de ce genre de truc !).

    Bonne journée à toi et merci de m’avoir fait rire comme ça ! Bises

  10. Caro says:

    Ah oui, il y a certaines situations que j’ai déjà vécues !! En général je reste comme deux ronds de flan et après je rumine qu’on ne m’y reprendra plus… Et pis finalement j’oublie…

  11. Beauté &co says:

    oui, c’est terrible d’etre communiative, avec les mimiques incontrolees. Tres difficile de cacher ce que l’on pense lol je connais ca ! Si je t’ai faite rire avec mon cote franc qui fait peur, tant mieux :) un peu de soleil dans ce monde oxyde… bonne journee !

  12. So busy ! says:

    Hi hi, oui tu l’as dit, moi c’est simple : on peut lire en moi comme dans un livre ouvert. Et à l’inverse, je suis extrêmement attentive aux micro-mimiques des gens, je suis en général capable de voir des choses que d’autres ne voient pas (comme le fait que quelqu’un ait l’air fatigué, ou tique lorsque l’on parle de tel sujet, etc). Donc ça a des inconvénients et des avantages…
    Mdr, j’adore ton côté franc qui fait peur, je trouve qu’il y a de moins en moins de personnes qui disent franchement les choses…sans agresser les gens pour autant (et quand je vois les gens qui m’entourent, j’ai l’impression que c’est soit l’un (gros hypocrite) soit l’autre (gros agressif)). C’est agaçant !
    Merci pour tes commentaires, ma belle, et bonne journée à toi ! Bises

  13. MELODY says:

    Les cartons avancent bien, il n’y a plus un seul bibelots sur les étagères !!!!!

    Je suis d’un naturel super poli aussi mais là j’avoue que j’en pouvais plus, alors j’ai fini par prétexté un mal de ventre terrible.

    La migraine aujourd’hui moi, j’espère que tu te portes mieux que moi ! Vais faire un tite sieste en même temps que mon ti lou …

    Prends bien soin de toi ma coupine adorée ♥♥♥

  14. So busy ! says:

    Aaaah, mais tu as bien raison ma belle, ça ne pourra pas te faire de mal ça ;)

    Et bravo pour les bibelots, tu as déjà super bien avancé ! C’est cool.

    Repose toi bien ma belle ! Bisous

  15. potzina says:

    Je sais que c’est mal de rire du malheur des autres mais là, tu m’as fait mourir de rire ! Il faut absolument que tu fuies ces gens ma poupette ٩(͡๏̯͡๏)۶
    Bonne soirée, bisous.

  16. petitesalamandre says:

    j’ai très envie de mettre en pratique dans la belle-famille ou alors chez les amis de namour qui me gonflent comme c’est pas possible !…
    je crois que mon niveau d’éducation ne le supporterait pas … dommage !

  17. So busy ! says:

    @ Potzina : coucou, ma Potzina ! Je suis ravie si ça t’a fait rire, mes mésaventures auront au moins servi à ça ! Et oui, je suis d’accord avec toi, il faut que je les fuis…je vais tout faire pour ! Merci pour ton petit mot, j’espère que tu vas bien ?! Gros bisous, ma belle !

    @ petitesalamandre : ah ah, t’es marrante, j’y ai pensé aussi, je me suis dit « après tout, pourquoi ne pas mettre la belle-famille à aussi rude épreuve que ce qu’ils me font ». Mais tout comme toi, je n’y arriverais pas. Pff, c’est pas marrant d’être trop polie :)

    @ Cathy : je n’étais pas l’hôte, mais j’ai déjà reçu des gens qui m’ont fait 80% de ces dix points…c’était une nana, j’ai cru que j’allais la trucider sur place (j’ai réussi à me retenir illico…mais je ne l’ai plus JAMAIS invitée chez moi !).

    @ Cupicake : mdr, ça doit être sympa les soirées ! ^^

  18. Carottine says:

    Ça m’a fait rire!
    Un « copain » de chéri m’a fait le coup une fois ou deux… « Je l’aurai pas du tout mis là ce poster, ça fait moche » + Je ramène une bouteille de jus de pomme et… je repars avec. Normal quoi, du jus de pomme.

  19. So busy ! says:

    @ Christelle : mdrrr, ah oui, tu étais déjà pas mal dans le coup ! :)

    @ Carottine : tant mieux si ça t’a fait rire, je crois qu’il vaut mieux le prendre comme ça…surtout quand on tombe sur des gars comme celui dont tu parles : abusé franchement le coup du jus de pomme ! J’y crois…et le pire, c’est que ces trucs là me laissent tellement béate que j’en reste bouche bée…alors qu’ils mériteraient tous une bonne soufflée ! :)

  20. La belle bleue says:

    Heuu… Toi, tu as fait la connaissance avec celle qui a foiré ma soirée d’anniversaire il y a 3 ans non ? (en plus elle habite en région parisienne)
    - Arrivée 1h en retard
    - Agression dès l’arrivée parce que, malgré mes explications, madame ne trouvait pas la résidence et n’a même pas cherché à m’appeler pour me demander: c’est plus fun de chercher pendant 1h, au moins on a matière à râler dès l’arrivée
    - M’a dit d’emblée, enfin après m’avoir agressée: « je suis en retard parce que j’ai réconforté une amie qui n’avait pas le moral, je lui ai proposé de venir mais elle a pas voulu ». Euh, m’en parler avant, ça ne te dit rien ? D’autant plus que je ne connais pas son amie en question…
    - Aucune proposition d’aide, mais au contraire, hurler à travers l’appart « ET LE GÂTEAU IL VIENT OUI OU M*RDE ? » (réponse d’un invité: « ben tu lèves ton gros c*l et tu vas le chercher »)
    - Des blagues grasses et des réflexions méchantes envers les invités et l’hôtesse
    - N’a parlé que d’elle (sauf quand elle agressait les autres)
    - A vidé la batterie de l’appareil photo de l’hôtesse
    - Lui a pourri sa mémoire en le remplissant de photos d’elle-même
    - Guettait les moments où les invités et l’hôtesse n’étaient pas à leur avantage pour appuyer sur le bouton de l’appareil (l’avantage, c’est que c’était mon appareil, donc je n’ai laissé que les photos que j’avais eu l’Immense Honneur de prendre)
    - A vu l’hôtesse péter un boulon après une réflexion de trop et lutter pour ne pas la foutre dehors (je précise que les invités m’ont tous approuvée et ont admiré mon self-control pendant la soirée, je me suis impressionnée moi-même)

    Bizarre, je ne l’ai pas réinvitée. Bizarre, je ne lui ai plus donné signe de vie. Encore bizarre, elle ne comprenait pas pourquoi :O

Laisser un commentaire