Let’s go again

Il y a 3 mois, j’apprenais la nouvelle qui allait changer ma vie. Et en 3 mois, j’ai l’impression que j’ai vieilli de 3 ans.

Pas parce que je me suis fait des cheveux blancs – bizarrement, j’aurais cru que les premiers apparaîtraient lors d’une énorme contrariété comme celle-ci, et finalement, il n’en est rien.

Non, j’ai vieilli dans le sens où j’ai l’impression d’avoir énormément mûri. J’ai fait du chemin, parce que jamais je n’aurais été capable de surmonter une telle épreuve il y a encore quelques mois. Je n’étais pas armée pour, et pourtant, il a bien fallu que je fasse avec. C’était comme ça, que je l’accepte ou non, je ne pourrai pas prendre ma petite fille dans mes bras en septembre.

Alors autant réaliser, et aller de l’avant, puisque faire tout le convaincre et tenter de vivre dans le déni ne ferait que me retenir en arrière et m’empêcher d’avancer, de guérir, de me reconstruire, et d’être un jour de nouveau prête à être maman.

do-more-of-what-makes-you-happy

Aujourd’hui, j’ai l’impression d’avoir 3 ans de plus, et ça me donne étrangement une énergie dingue. Je  ne souhaite plus vivre à moitié, je refuse de m’ennuyer et je ne veux plus perdre du temps avec des choses ou des personnes qui ne méritent pas que je m’y attarde.

Je veux profiter de chaque minute de bonheur et m’éclater tous les jours, car le temps file vite, et on ne sait jamais trop ce qui peut nous tomber sur le crâne quand la vie décide soudainement de nous plonger dans un puit sans fond. Maintenant, je sais qu’on peut remonter, qu’on finit toujours par sortir la tête hors de l’eau.

do-more-of-what-makes-you-happy-2

Mais il n’empêche que cela demande une énergie et une force incroyables, et qu’on se dit toujours : « J’aurais dû plus en profiter quand tout allait bien ». Aujourd’hui, tout va bien. Et je compte bien en profiter à 300%.

Vous aimerez peut-être aussi :

3 comments

  1. marie Kléber says:

    Je suis d’accord avec toi ma belle. C’est quand on croit que tout est perdu, quand le chagrin dans lequel on se noie semble sans fond, qu’on rebondit et qu’on se dit que la vie vaut le coup qu’on la vive à 100%.
    Les piqures de rappel sont toujours douloureuses et impliquent qu’on se déleste de pas mal de choses.
    Je suis heureuse que tu avances si positivement. Je t’embrasse fort.

  2. natieak says:

    Il est vrai que la vie nous fait vivre parfois des épreuves difficiles. Cela fait plaisir de voir que tu as su surmonter cette épreuve et dieu sait pourtant comme cela a dû être très dur pour toi et ta famille.

Laisser un commentaire