Le piqueur de couette


Je vis avec un homme assez spécial. Je le sais, depuis le temps – ça fait six ans que l’on est ensemble – mon amoureux a énormément de qualités. Il est bon, gentil, marrant, travailleur, volontaire, sincère, et j’en passe et des meilleures.

Enfin, tout ça, c’est lorsqu’il est réveillé. Car dès que le monde des ténèbres s’empare de sa petite personne, il se transforme en cruel piqueur de couette sans scrupules.

Cela ne vous parait peut-être pas si grave que cela, mais ce que je ne vous ai pas encore dit, c’est que je suis une frileuse de première classe. Si, si, je vous jure, je suis d’ailleurs presque certaine que si l’on organisait des championnats nationaux, je sortirais première haut la main.

Parce qu’en bonne frileuse, je vis 24h/24 avec un « pull de secours » dans mon sac, un t-shirt à manches longues noué autour de la taille et un imper et un mini-parapluie à la main, prête à guetter d’éventuelles petites gouttes. La moindre bourrasque me fait frissonner jusqu’aux orteils et mes proches ont toujours la sensation en me voyant que j’étrenne la prochaine collection automne-hiver, même au mois d’avril ou de septembre. Enfin, j’ai toujours la sensation que la température n’est pas appropriée sauf…quand je suis dans mon lit.

C’est le seul endroit où je me sens à mon aise tout en restant immobile. L’été, je ne me sépare jamais de ma petite couette fétiche – du temps où je dormais encore seule – pendant que mon homme se contente du drap. Et l’hiver, je cumule la grande couette deux places, ma petite couette individuelle, et éventuellement la bouillotte sur mes pieds lorsque la température extérieure me donne froid rien qu’à regarder par la fenêtre.

Ainsi, vous comprenez mieux mon désarroi lorsque je me fais voler ma couette si précieuse en pleine nuit. Cela me réveille en sursaut comme un mauvais cauchemar, et je dois surtout lutter pendant une bonne minute en tirant de toutes mes forces de dormeuse comateuse pour récupérer ma part de drap. J’ai bien tenté de trouver quelques parades à ce problème en bordant soigneusement la couette à mes pieds.

Mais rien n’y fait, mon homme m’affirme que la nuit, il est un autre, et que ce n’est vraiment pas de sa faute. Alors, certes, je ne peux pas lui reprocher son délit maléfique – tout comme il ne m’en tient plus rigueur lorsque mon coude se cogne violemment sur son nez. Pourtant, je ne peux plus continuer à subir ces réveils en sursauts chaque nuit.

J’ai donc décidé, d’une part, de m’acheter un duvet. J’aurais l’air stupide, et le fait de dormir dans le même lit perdra beaucoup d’intérêt, mais soit. Et d’autre part, je me suis rendue compte que cela était mon talon d’Achille : je serais presque prête à verser plusieurs milliers d’euros à celui qui me trouvera la solution à mon problème.

Comme quoi, le sommeil, c’est sacré…c’est d’ailleurs pour ça que mon homme m’a demandé de ne plus le réveiller lorsque je me retrouve sans couette fixe. Je crois que dans ces cas-là, je n’aurais plus qu’à danser la samba toute la nuit pour me tenir chaud.

Et vous, ça se passe comment par chez vous ? Z’avez des piqueurs de couette ? Z’avez pas des solutions par hasard (dans ce cas, je prends !) ?

Vous aimerez peut-être aussi :

41 comments

  1. So busy ! says:

    Mdr ah oui, ça c’est pas mal, ça doit être le luxe absolu…je vois que toi aussi tu as deux couettes, ça me rassure, je ne suis pas la seule !
    Merci du conseil, j’y penserais…parce que là, je suis à deux doigts de craquer !!

  2. So busy ! says:

    @ Djahann : oui c’est sûr, mais c’est un peu dommage, nan ?! Parce que ça ne va pas pendant la nuit, mais avant qu’on s’endorme et le matin au réveil, c’est tout de même bien agréable d’avoir un bisou de « bonne nuit »… :)

  3. Marie-Do Ado Mode d'Emploi says:

    Le problème est que comme je suis frileuse, c’est moi la piqueuse de couette, de plus je m’enroule dedans, alors quand il veut en récupérer un bout, c’est tout une histoire !!!!! C’est comme ça depuis 25 ans et il m’aime toujours :)

  4. Tayiam says:

    Nous aussi, on a le même problème et comme toi, je suis frileuse. Je trouvais dommage de ne pas dormir dans la même couette, mais pendant quelques mois, on a fait l’essai. Et finalement, c’est lui qui se réveillait en sursaut de froid (il avait la manie de prendre sa part de couette comme coussin à câliner, et ma part lui revenait dessus. Mais, là, comme il n’y avait pas d’autre part, il se retrouvait sans rien… ^^).

    Après quelques mois, il n’a plus jamais fait ce geste et on a récupéré notre couette d’amoureux. Depuis, ça va très bien ! :-)

  5. Brodeuse du Phare says:

    Nous pareil, alors on a un lit de taille normale et une couette king size. Au moins elle déborde de partout et il faudrait vraiment qu’il s’enroule deux fois dedans pour que je n’aie plus de couette. Si ça peut aider… (on s’adresse où pour la récompense ? ;)

  6. Colinette says:

    Mets toi une petite couette de ton côté du lit au cas où il te repique la couette ! Moi je dors désespérément seule et j’accapare toute la couette alors je plains le prochain mec qui aura l’honneur de dormir à mes côtés, il ne va pas être déçu.

  7. Cathy says:

    Je fais partie des piqueuses de couette, et à part t’approprier + de couette dès le départ ou avoir une couette pour toi toute seule, les techniques inconscientes que nous développons sont invincibles! :p

  8. So busy ! says:

    @ Marie-Do : s’il t’aime toujours, écoute, je crois que c’est l’essentiel…mais là, c’est sûr que si tu lui piques toute la couette et qu’il ne dit rien depuis 25 ans, il ne ment pas quant à son amour pour toi, c’est certain !! :)

    @ Tayiam : aaaaah, pas mal, le plan ! Je te remercie, je crois qu’on va essayer ça aussi ;) Si ça pouvait se régler comme pour vous…en tout cas, bravo, c’était malin d’y penser !

    @ Brodeuse du Phare : mdr pour la couette king size, nous aussi c’est le cas pourtant, mais je crois qu’elle ne sera jamais assez grande celle-là ! Et pour la récompense, t’inquiète, je crois qu’il y a pas mal de monde qui va venir me la réclamer, mais bon, je ne suis plus à ça près, si ça me permet de bien dormir…^^ Merci du conseil en tout cas

  9. So busy ! says:

    @ Colinette : mdr, tu as bien raison d’en profiter, après tout ! Mais effectivement, le prochain qui passera par ton lit ne devrait pas être déçu…tu nous raconteras, ça, tiens, au moins moi je rigolerais (le pauvre)

    @ Cathy : oui, je crois que tu as bien raison, je l’ai appris à mes dépens…alors je ne peux que m’incliner devant ces techniques de battle-couette, je vais aller acheter mon duvet/troisième couette à moi toute seule :)

  10. Choupie says:

    En ce moment mon homme par en deplacement pour la semaine et je trouve que la seule chose cool dans l’histoire c’est que je peux me rouler en boule dans la couette !
    Je decouivre ton blog grace à bunny . J’ai aimé ton article alors je m’abonne sur hellocoton !
    Passe une belle journée !
    Bisous, bisous

  11. So busy ! says:

    Salut Choupie ! C’est vrai que c’est un sacré avantage de pouvoir se rouler en boule dans la couette, parfois le dimanche je retourne me coucher juste pour me payer ce luxe ;)
    Je te remercie pour ton compliment et ton abonnement, c’est gentil de ta part et ça me fait plaisir qu’on ait notre chère Bunny en commun, elle est trop géniale, cette fille ! :)
    Je te souhaite de passer une excellente journée, toi aussi ! A très vite, bises !

  12. So busy ! says:

    mdr on a du écrire en même temps sur le blog de l’autre, c’est marrant ! Je viens tout juste de voir ça, et je trouve ça tout simplement adorable…tu me remercies de quoi en fait, c’est toi qui est une fille géniale !! :)
    Je t’embrasse très fort, ma belle Bunny, et je te remercie beaucoup pour cette gentille attention, ça m’enchante ma journée…
    Décidément, ça va devenir mon rituel bien-être du matin ça, parler à Bunny ! :)
    Je te fais tout plein de bisous, et merci encore ma coupine ! ♥

  13. MELODY says:

    Coucou par ici !!!

    Comment on va ce matin ? J’espère que tout roule en ce lundi !

    De mon côté, je n’ai pas ce problème, il arrive parfois qu’il me prenne un peu ma part de la couette mais je le récupère facilement =)

    Qu’as tu fait de beau ce weekend coupine ?

    Passe une belle journée et pleins de gros bisouxxx ♥

  14. So busy ! says:

    @ Bunny Kokeshi : youhou, je suis ta Bubble copine, je suis ta Bubble copine nananère (^^) Merci pour ta réponse, je vais aller voir ça, bisous ma Bubble copine trop forte :) A très vite

    @ Melody : coucou ma belle, bah écoute moi ça va, et toi ??! Si tu récupères ton bien facilement, ça va, c’est tant mieux pour toi d’ailleurs, comme ça tu passes des nuits tranquilles :)
    Ce weekend, pour moi, c’était bricolage, soirée entre amis puis repos dominical…et toi, encore des cartons ou tu as pu te reposer tout de même ??!
    Bonne journée à toi aussi, et gros bisous ma coupine ! ;)

  15. geekmama says:

    bienvenue au club des frileuses :

    J’ai froid de septembre à mai. les mains et pieds glacés en permanence …

    Mais ca va, je ne me fais pas trop piquer la couette… mais moi, je pique l’oreiller… j’adore etre bien douillette de la tête ! :D

    (tiens, d’ailleurs, tu me fais penser que je dois remettre la doublure « froid extrème » de ma couette ! :D)

  16. Elosyia says:

    Moi aussi le double maléfique de mon homme me pique la couette la nuit, parfois même il prend aussi mon coussin. Et je me retrouve parfois la nuisette à l’air en train de trembloter bêtement dans mon coin du lit. Généralement je me relance à l’assaut de mon morceau de couette et l’homme s’accroche et râle dans son sommeil. Je récupère mon morceau et je me rendors tout en maugréant un peu contre ce piqueur de couette.
    Une solution, hormis te doter d’une petite couverture polaire en plus pour te protéger rien que toi je vois pas trop. Ou alors en parler au double maléfique de ton homme la nuit et lui expliquer que cela ne se fait pas :-)ça peut marcher.

  17. So busy ! says:

    @ Nikit@ : ah, pas mal, le coup de faire pareil, mais ça fait un peu « oeil pour oeil, dent pour dent », nan ?! :)

    @ geekmama : la chaaaance, une doublure « froid extrême » ! Moi, je vais resortir les polaires, je me caiiiille !

    @ Elosyia : mdr ah oui, pas bête le coup d’engager le dialogue avec son double maléfique (j’aime beaucoup l’expression, au passage !). Faudra que j’essaye ça, car sinon, je passe exactement les mêmes nuits que celles que tu as décrites là…pas marrant, donc !

    @ Bunny Kokeshi : ah ah, ma Bunny, faut qu’on monte un club : « pour l’égalité des couettes » :)

  18. So busy ! says:

    Ah ouiii, alors là, tu m’étonnes que tu dois bien dormir…mais là, je t’avouerai que dès que j’ai un peu de sous pour me payer ce type de lit, je me l’achète direct parce que si tu me dis que ça vaut le coup, je te crois volontiers ! :)

  19. Nekochan says:

    la solution ? je me couche avant lui et je me fais mon cocon avec la couette na! Le mien, non seulement il me pique la couette mais il essaye de me piquer son oreiller!! mais pour rien au monde je ne voudrais faire lit à part, zhom est une bonne bouillotte!

  20. So busy ! says:

    Il te pique aussi l’oreiller, carrément ?! Tu as raison pour la bouillotte humaine, c’est vrai que le mien est un vrai chauffage sur patte, c’est bien agréable :) Donc je ne suis pas prête de faire lit à part non plus ^^

  21. Aggie says:

    Moi j’ai un piqueur d’oreiller. En se couchant il met le sien par terre en expliquant qu’il préfère dormir sans et au milieu de la nuit, je suis obligée de le pousser du mien!

  22. Ovary says:

    Ce que ça doit être terrible d’avoir froid et de dormir avec un voleur de couette.. Euh bah achète-lui un plaid (les hommes ont-ils réellement besoin d’une couette ?) et prends la couette. Chacun son doudou, comme ça :)

  23. Emma says:

    Ca me rassure je ne suis pas la plus grande frileuse du monde (du moins de France)! Même l’été je me balade avec aussi avec un pull et une écharpe dans mon sac au cas où… le vent pointrait son nez… Sinon entre mon homme et moi bah c’est moi la piqueuse de couette… et même en été!
    Sympa ton blog, je ne connaissais pas.

  24. So busy ! says:

    @ Bunny Kokeshi : vouiii j’ai vu ça, je te réponds vite ! ;)

    @ Ovary : mdr oui tu as raison, je crois que je vais faire ça…et puis, c’est clair que les hommes ne devraient pas avoir besoin de couette, ce sont des bouillottes sur pattes ! ^^

    @ Emma : je crois qu’on va pouvoir monter un gang de frileuses, parce qu’apparemment, il y a du niveau chez toi aussi ! :) Tu as raison de piquer la couette, quelque part, je me dis que c’est piquer la couette ou se la faire piquer, la dure loi de la jungle quoi :D
    Merci pour ton compliment, je suis ravie que mon blog te plaise ! Bonne soirée et à bientôt ! Bises

  25. Gizeh says:

    Pareil que toi, un lit king size, on a tout l’espace dont on pourrait rêver puis il ferme les yeux et là, il trouve le moyen de me piquer la couette et de me pousser par terre.

  26. So busy ! says:

    @ Gizeh : pousser par terre, carrément ?! Mais ils s’entrainent pour la lutte, la nuit, tous, ou quoi ??! Faudrait qu’on les filme, comme ça on aurait la preuve qu’on se fait exploiter…et après, on pourrait leur demander des faveurs (ah ah, moi manipulatrice ? Naaaaan) ^^

    @ eureka : je crois que tu as raison, je vais finir par faire ça parce que là, c’est plus possible :) Merci pour ton conseil en tout cas, c’est nécessaire à ma survie nocturne ! :D

  27. Roselyne says:

    Je suis pas une frileuse, mais ca ne m’empeches pas de détester mon copain quand j’ai pu de couette… Mais en fait, parfois, rien qu’avec mes pieds, en pleine nuit, c’est moi qui mets la couette à nos pieds ou sur lui… Et après, je frissonne et ca me réveilles. Très intelligent ! Ah ah. Surtout quand on est chez sa maman ou chez mes parents, vu que le lit, chez l’un ou l’autre, n’est pas immense.

    Quand on est chez lui/nous, à Paris, vu que c’est un grand BZ, que c’est drap assez grand et de même pour la couverture, on a moins ce problème là. Hi hi.

  28. So busy ! says:

    @ Diminoucha by Ann Cat : ouuuh, la couverture chauffante, elle me fait tellement envie là ! :) Ca s’achète où, dis dis dis ??! ^^

    @ Roselyne : t’as raison, quand on va dormir chez les parents ou à l’hôtel, bref n’importe où où le lit est plus petit, c’est encore plus la galère…En fait, je devrais faire ça alors, m’acheter une maxi couette de géant…je serais plus tranquille, comme toi ! :)

Laisser un commentaire