Je tweete donc je suis


Très récemment, je suis tombée un peu contrainte et forcée dans ce réseau social intriguant qu’est Twitter. Je dis contrainte car, à un moment donné, quand on veut faire connaître son blog et être du même coup à l’affût des derniers articles intéressants, des récentes infos du web et des gros buzz du jour, il est bon – voire primordial – de pouvoir faire nous aussi partie de la Twittosphère.

Alors je vous le dis tout de suite, pour savoir comment (bien) utiliser Twitter, il faut un certain temps d’adaptation. Bien sûr, on n’arrive pas du jour au lendemain en parlant à tout un tas de gens puisque, par définition, personne ne nous connaît, donc nous n’avons aucun « follower ».

Du coup, on follow. On follow même tous un tas de personnes passionnantes car, d’une part, c’est une façon intéressante et différente d’apprendre à les connaître et, d’autre part, Twitter nous permet de nous adresser directement à eux et d’éventuellement obtenir une réponse ou une mini discussion. C’est vrai, là où l’email nous paraît trop officiel pour une simple demande de « tu l’as acheté où ce t-shirt ? », où l’envoi d’un courrier postal risque d’être compliqué et où l’on peut difficilement passer par le pigeon voyageur au risque de passer pour un être rétrograde et carrément barré – encore que, si on peint le pigeon en bleu, on resterait presque dans le ton du cuicui Twitter… non ? – le tweet est une façon encore différente de pouvoir aborder quelqu’un qu’on ne connaît que virtuellement.

Bref, c’est un réseau social différent, sympathique de par le côté accessible des gens puisque chaque personne commente en temps réel sa journée et qu’on a vraiment l’impression de vivre certains événements importants avec eux, mais aussi très déstabilisant. En effet, c’est une mécanique très différente que celle que l’on peut trouver sur Facebook ou Hellocoton et sur lesquels on se contente souvent d’écrire un petit message de temps en temps. L’objectif n’est pas de créer une discussion à proprement parler mais plutôt d’envoyer un message à ses amis ou abonnées pour montrer qu’on est toujours vivant.

Twitter, c’est plutôt le réseau social qui bouge sans arrêt, presque en temps réel, et qui nous fait vibrer au gré des tweets. J’ai l’impression que sur la Twittosphère, tout va encore plus vite, et c’est vraiment avec Twitter que j’ai pris pleinement conscience de l’impact que les réseaux sociaux peuvent avoir dans notre vie aujourd’hui et plus particulièrement sur les stats de nos blogs. Car clairement, un bon tweet peut être retweeté dans l’heure par plus de centaines de milliers de personnes, et il est alors possible d’augmenter considérablement son influence 2.0. Franchement, ça fait rêver…

Enfin, je suis d’accord, avant d’en arriver là et d’avoir comme Lady Gaga dépassé les 31 millions de followers, on ne risque pas de faire du gros buzz… mais bon, pouvoir faire nous aussi partie de ce mouvement twittosphérique, c’est toujours une expérience intéressante ! En attendant, si toi aussi tu veux m’aider à atteindre le même nombre de followers que Lady Gaga, viens me follow sur @So_busy_ ! Comme ça, avec toi, il ne me manquera plus que 31 195 887 followers avant d’être à son niveau… bon, je crois que j’ai du boulot !

Et toi, tu twittes ? Tu aimes ce réseau social ?

Vous aimerez peut-être aussi :

15 comments

  1. amalise says:

    Va falloir que je me décide un jour à entrer dans le 21ème siècle. Parait qu’on s’y amuse bien! Je vous laisse, j’entends le cheval de mon coursier, je dois finir ma missive … ;-)

    • So busy says:

      Mdr, c’est vrai qu’on se marre bien, dans ce siècle, mais c’est vraiment un point de non-retour : après ça, on ne sait plus s’en sortir sans avoir Internet en H+ sur le portable, toujours greffé dans la main, telle une vraie geek… alors bon, toi et tes missives, je crois que vous vous en sortez pas si mal finalement :D

  2. Chloé says:

    Mais bien sur que je Tweet et même que j’ai le privilège d’être dans l’article :)
    Comme toi, j’ai ramé au départ mais maintenant je ne peux plus m’en passer ou presque.
    Bonne journée à toi et au plaisir

    • So busy says:

      Yeah Chloé, bah forcément hein, tu m’as été d’un bon réconfort dans cette histoire de voiture en panne en même temps donc… ! :)
      C’est vrai que c’est un bon coup à prendre. Mais j’imagine que ça doit devenir de plus en plus sympa… à suivre alors !
      Très bonne journée à toi aussi ;) Bises

  3. Elya says:

    Bah je dois pas être normale moi, je suis allée jeter un oeil à twitter il y a quelques mois pour mon blog pro, et j’ai vraiment pas accroché. En même temps, je pense que ça s’adresse surtout aux gens qui ont des smartphones et qui sont connectés toute la journée, ce qui est loin d’être mon cas… ceci explique peut être cela!

    • So busy says:

      J’ai vrai que c’est très spécial, Twitter…

      Et je confirme, moi aussi j’ai essayé sur l’ordi, j’ai galéré, et dès que j’ai testé avec mon SmartPhone, j’ai fait « wow, en fait c’est sûrement fait pour, tout est dix fois plus simple » :D (la fille qui comprend vite déjà !). Donc c’est sûrement ça :) En même temps, j’imagine que tu dois très bien mener ta vie sans Twitter, non ?! ;)

    • So busy says:

      C’est vrai qu’il faut beaucoup de temps pour pouvoir tweeter – ou, de manière générale, être suffisamment présente sur les différents réseaux sociaux. Il nous faudrait des journées de 36h en fait ! :)

Laisser un commentaire