Je suis complètement barrée (mais je me soigne)

Je le reconnais, j’ai un peu hésité à publier cet article – avec un tel titre, je risquais plus de faire peur que de donner envie de me lire. Mais d’un autre côté, je me suis dit que cela susciterait vraisemblablement des réactions intéressantes. Les blogueurs gentils et compatissants  sauraient me faire part de leur indulgence (« mais noooon, ne t’inquiète paaaas, tout le monde a ses petites manies, c’est normal ») ; les lecteurs barrés eux aussi se sentiraient moins seuls ; et les autres passeraient leur chemin.

Alors finalement, me voilà devant vous, en train de me préparer à vous faire mes plus sincères aveux. J’ai un paquet de manies. Jusque là, c’est à peu près normal, je suis d’accord. Sauf que moi, mes manies ne sont pas toutes logiques.

J’aime pas le vert. Ca, vous le savez peut-être déjà si vous avez lu mon article sur mon horreur de cette couleur. Par contre, j’adore les goodies, les trucs gratuits, les petits cadeaux qu’on te file un peu comme ça (un stylo, une clé USB marquée du logo d’une marque à deux balles, etc) et qui ne sert pas toujours à grand-chose. Pourtant là, ça peut être vert, marron ou caca d’oie, je m’en tape, je suis toute contente, j’ai mon cadeau J

J’ai une lubie bizarre avec les stylos. L’écriture, pour moi, c’est un cérémonial quasi sacré, et même si je dresse une liste de courses, je ne le fais pas avec le premier quatre couleurs venu. Si j’écris quelque chose qui me fait plaisir (une liste d’idées de cadeaux à faire, un mot d’amour, mon petit planning de la journée), il faut que ce soit un « chouette » stylo : qui ait un trait bien épais, très foncé, et fluide. En revanche, je ne peux pas utiliser le même stylo pour écrire une lettre de récriminations au voisin du dessus (qui s’obstine à fumer dans la cage d’escalier), pour payer une facture ou pour écrire une lettre à la tante Adèle (celle qui pue, qui pique et qui est raciste) – et là, je choisirai sans hésitation le vieux bille qui n’écrit qu’une lettre sur deux, m’agace, finit par me pousser à gribouiller partout avec acharnement (mais que je ne jette pas car « ça peut servir » : des factures, j’en aurai toujours ;)). Et j’ai la même règle pour les vêtements : si je me rends à une soirée à laquelle je n’ai pas envie d’aller, je mets vite un pull que je n’aime pas du tout pour l’occasion. Et j’adore ça, car j’ai ainsi l’impression d’afficher ouvertement mon ennui et mon manque d’intérêt pour les gens présents, sans que personne ne puisse décrypter mon « message ».

J’essaye (j’ai bien dit « j’essaye ») de ne pas trop me prendre la tête avec les factures contre lesquelles on ne peut rien. Je m’explique : si la facture d’eau ou d’électricité a doublé par rapport au mois dernier, il est dans nos moyens de la diminuer le mois d’après (il suffit de moins consommer, et c’est réglé) ; par contre, quand il faut payer l’assurance de la voiture (après avoir négocié le tarif et s’être assuré qu’on ne pourrait pas payer moins cher ailleurs) ou les services liés à notre carte bancaire chaque mois, on ne peut rien y faire (on a forcément besoin d’être assuré et d’avoir une carte bancaire). Dans ces cas-là, j’arrive à dire à mon homme, s’il râle au sujet de ces dépenses, « c’est bon, c’est que 40 / 70 / 100 €, c’est rien ». En revanche, si je me balade dans la rue et que je trouve par terre une pièce de 50 centimes (ou encore mieux : 1€ !), je suis capable de faire la danse de la joie dans la rue et de me revoir enfant lorsque ces 50 centimes étaient pour nous annonciateur d’un cadeau merveilleux, synonyme d’une manne financière infinie, le début de réelles économies. Sous le regard dubitatif et consterné de mon fiancé qui m’a vue passer du « mais c’est rien, 50 €, on s’en fout » à « 50 centimes, tu te rends compte, j’ai trouvé 50 centimes, 50 CENTIMES !! Mais c’est GENIAL ! ». Ouais, ouais.
Et je pourrais continuer cette liste encore très longtemps, ceci n’est qu’une infime partie des choses qui rythment (étrangement) mon quotidien. J’aimerais vous dire que l’heure est grave, la situation inextricable, que je n’arrive pas à m’en sortir toute seule, que j’ai honte. Mais non. Car en fait, je le vis très bien. « Je suis complètement barrée mais j’assume » : c’est comme ça que j’aurais dû titrer ce billet ;)

Vous aimerez peut-être aussi :

15 comments

  1. Une Bâtarde says:

    Moi je suis gauchère, mais il y a des choses que je fais tout le temps de la main droite et que je suis incapable de faire de la main gauche. C’est devenu un rituel ! Parmi les automatismes qu’on réalise par exemple le matin dans sa salle de bain, je fais toujours les mêmes gestes de la même main, et c’est déclinable à l’infini pour tout ce que je fais au quotidien… :)

    • So busy ! says:

      Hé bah ! T’es très forte. Moi aussi, je suis gauchère, et ma main gauche est ma meilleure amie (même si je me sers plus de ma main droite que les droitiers de leur main gauche, je fais quand même presque tout avec ma main gauche).

      Ce doit être plus simple au quotidien pour toi, dans ce monde où tout est fait pour les droitiers :) (je t’envie un peu, là !)

  2. Wxug says:

    « il faut que ce soit un « chouette » stylo : qui ait un trait bien épais, très foncé, et fluide. »
    Ha ha ha ! Tout comme moi ! :-) Mais toujours en bleu moi, le noir, c’est trop commun. ;-)

    Bah je ne trouve pas tes lubies particulièrement extravagantes. :-) Je pense que de cette ordre là, on doit tous en avoir. ;-)

    • So busy ! says:

      Aaaah, toi aussi ! C’est vrai que le noir, c’est commun (j’accepte un stylo noir que s’il a un trait vraiment exceptionnel ^^).

      Si mes lubies ne te choquent pas plus que ça ouf, ça va alors, je ne suis pas « trop » anormale ! :)

  3. Colinette says:

    Si ça peut te rassurer, j’ai environ les mêmes tocs que toi sauf pour le vert…
    Mais je peux rajouter le capot de la photocopieuse qui reste ouvert ça me stresse ou le coton tige, si je passe devant, je suis obligée de me laver les oreilles !

    TU ne serais pas blogueuse si tu n’étais pas un peu folle !

  4. Eliabel says:

    Rien de grave en somme, juste de petites manies comme nous toutes ;) Si je te disais que moi par exemple avant chaque départ en vacances, il faut que la maison soit nickelle et rutilante, les draps propres et le must : qu’ABSOLUMENT TOUT le linge soit lavé et séché, il ne doit rien rester dans les bacs à linge !… et moi j’ai besoin de 4 couleurs de stylo différentes pour mon agenda : le rose pour ma fille, le bleu pour mon fils, le violet pour moi et une autre couleur pour tout le reste… et quand je n’ai pas mes couleurs, c’est la panique, je finis avec un crayon à papier dans un état quasi hystérique ! mdr
    En tout cas ton article devrait générer une jolie liste de petites manies toutes plus rigolotes les unes que les autres ;) Merci pour ton article

Laisser un commentaire