Epilation : stop à la douleur

J’imagine qu’on est toutes pareilles : on n’aime pas avoir mal (jusque-là, c’est logique, hein !). Seulement, on n’est pas tombées dans le bon corps, je crois, parce qu’être une nana, c’est définitivement associé à de noooombreux passages obligés et désagréables voire douloureux.

De manière récurrente (règles, épilation) ou plus ponctuelle (grossesse, accouchement – encore que, je le précise au passage, souvent, la grossesse se passe très bien et la douleur n’est très vite qu’un minuscule vilain souvenir !), on est habituées à souffrir régulièrement. D’accord, ce n’est pas non plus une douleur terrible et insoutenable, mais tout de même, c’est assez désagréable.

Alors parfois, on a envie de laisser la douleur là où elle est, et de ne pas s’enquiquiner la vie avec des problèmes qui n’en sont pas. Pour ça, ce n’est pas difficile, plusieurs solutions s’offre à nous.

On ne s’épile plus (difficile à respecter en été, mais en hiver, rien n’empêche de céder à une jachère plus ou moins longue selon notre humeur… et celle de notre potentiel amoureux !).

Ou alors, on fait appel à des crèmes dépilatoires comme la crème de soin veet, qui permet de faire disparaître les poils disgracieux rapidement et sans jamais avoir mal.

Et pour les chanceuses qui ont une pilosité très claire ou une peau particulièrement brune, ne faites rien ! Contentez-vous éventuellement de décolorer vos poils et le tour est joué ;)

Vous avez enfin bien sûr la solution du rasoir, mais je vous avoue que ce n’est pas du tout celle que je conseille. Eh oui, si c’est pour se retrouver à la case départ au bout de seulement quelques jours, je trouve que c’est dommage…

Et vous, comment gérez-vous la douleur de l’épilation ? Si vous avez des petits remèdes qui fonctionnent, dites-moi vite, ça m’intéresse !

Cet article a été écrit en collaboration avec la marque, cependant tous les mots présents dans l’article sont les miens.

Vous aimerez peut-être aussi :

4 comments

  1. Anne G. says:

    Coucou,
    J’ai l’habitude de l’épilation à la cire pour les aisselles, les jambes et le maillot.
    Je suis blonde au teint clair et mes poils sont quasiment invisibles mais j’aime me sentir nette et impeccable.
    J’ai toute fois toujours un tube de crème à épiler Veet dans ma salle de bain ou dans mes bagages quand je pars en vacances.
    J’ai toujours utilisé cette crème que je vois depuis toujours dans les soins de ma maman.
    Je ne suis pas sensible à la douleur de l’épilation.
    C’est probablement du à l’habitude.
    Au plaisir de te lire …

    • So busy says:

      Coucou Anne,
      Wahou, alors ça c’est une sacrée chance ! Si tu as les poils quasiment invisibles, tu ne dois pas être obligée de t’épiler trop souvent, c’est super !
      Car j’en connais qui galèrent vraiment avec ça, hélas, on n’a pas toutes la même pilosité… alors tant mieux pour toi, vraiment ;)
      Il y a déjà tellement de choses douloureuses que bon, 1 de moins, c’est toujours ça de pris :)

  2. Anne G. says:

    Coucou Mylène,
    Je suis ravie de te retrouver.
    Oui, j’ai de la chance question pilosité mais je suis blonde avec une peau de rousse alors je peux te dire que je préfèrerais, à choisir, avoir ne serait-ce q’une peau médium pour ne pas souffrir du soleil en été.
    Jamais contente les filles !
    Au plaisir de te lire …

  3. Nat says:

    Merci pour ces conseils. Effectivement, le rasoir est une très mauvaise idée. Surtout sur la moustache lol.
    Sinon on peut utiliser des glaçons pour désensibiliser légèrement la zone à épiler.

Laisser un commentaire