L’art de toujours courir après les meilleurs remèdes anti-âge

La peur de vieillir, je pense qu’on y est tous confrontés un jour ou l’autre. Qu’on ait la vingtaine, qu’on soit à l’aube de la crise de la quarantaine ou proche des quatre-vingts ans, il y a forcément un moment où l’on trouve que le temps passe trop vite et où l’on aimerait l’arrêter un peu, pour profiter au mieux.

Je crois que cette sensation doit être encore plus vive chez les femmes, car contrairement aux hommes qui, eux, ont généralement la chance de gagner en charme au fil des années, ces dernières ont plus de mal à supporter les marques des années sur leur visage. La faute à la société qui prône un jeunisme accru et fait reposer ses critères de beauté sur la jeunesse et la fraîcheur.

Du coup, on peut tout à fait comprendre que les femmes recherchent sans cesse des remèdes anti-âge. Les questions qui reviennent sans arrêt dans la presse féminine ou dans les conversations sont bien celles-ci : comment paraître plus jeune ? Comment avoir une peau plus ferme, moins molle, un teint plus éclatant, moins de poches, moins de rides, moins de cheveux blancs ?

C’est là que l’on retrouve l’art du maquillage qui permet, grâce aux nombreux fonds de teint, blushs et autres BB crèmes présents sur le marché de tricher et de cacher ces petits « défauts » qui gênent tant. Souvent, ce maquillage est combiné à des soins tenseurs, hydratants, repulpants qui permettent de donner une meilleure texture à la peau.

Mais parfois, ce combo soins-maquillage ne suffit pas et certaines souhaitent absolument recourir à des actions encore plus efficaces, comme la chirurgie esthétique. D’autant plus quand on sait qu’aujourd’hui, les injections sont beaucoup plus légères, plus douces et sont associées à moins d’effets secondaires.

C’est par exemple le cas du Teosyal Pen de JuvaPlus, un nouveau produit d’injection d’Acide Hyaluronique – hydratant et repulpant naturel généré par notre corps en plus ou moins grande quantité en fonction de notre âge. JuvaPlus, c’est une entreprise suisse spécialisée dans les innovations technologiques dans le domaine cosmétique, et elle permet grâce au stylo Teosyal Pen de profiter d’injections plus rapides, moins douloureuses et plus précises. Ce stylo permet en effet d’éviter aux médecins de procéder comme pour une injection classique (pendant laquelle il faut à la fois pénétrer la peau et exercer une pression sur la seringue), ce qui permet de gagner en précision et de procéder plus rapidement à l’injection, qui est donc moins douloureuse. Par ailleurs, les effets secondaires sont moindres, l’injection est plus régulière et donc plus efficace ; elle laisse ainsi moins de traces indésirables sur le visage et génère moins de risques d’œdèmes les jours qui suivent l’acte.

Ce stylo est bien sûr destiné aux médecins (qui sont les seuls habilités à effectuer ce type d’injection), mais il est intéressant de savoir que ce produit existe, car pour celles qui souhaitaient vraiment sauter le pas de la chirurgie esthétique sans pour autant vouloir subir une opération lourde, cela peut être une solution intermédiaire, un compromis quoi.

Pour le moment, je vous le dis, je ne pense pas du tout être bonne cliente pour ce type d’injections. Mais bon, je n’ai que 27 ans, donc forcément, pour le moment, les soins hydratants et décongestionnants (pour mes fameuses poches sous les yeux, surtout depuis que j’enchaîne les nuits hachées !) me suffisent amplement. Ceci dit, je ne sais pas ce qu’il en sera dans quelques années, car c’est vrai qu’avec le temps, le visage marque bien plus…

Et vous, qu’en pensez-vous ? Les soins et le maquillage, ça vous suffit amplement, ou vous vous laisseriez peut-être tenter par une injection d’acide hyaluronique de ce genre ?

Cet article a été écrit en collaboration avec la marque, cependant tous les mots présents dans l’article sont les miens.

Vous aimerez peut-être aussi :

4 comments

  1. Sevy28 says:

    Je ne me sens pas du tout concernée par tout ça. J’ai 40 ans, et je prends le temps comme il vient : pas de maquillage, de crèmes spéciales et encore moins d’injection ! On doit vieillir, c’est un fait, à quoi bon le cacher ? On peut paraitre 20 ans, on en a toujours 40 ou plus ! Je reste naturelle !

    • So busy says:

      Tu as raison, le mieux est de s’accepter telle qu’on est… mais dans la société actuelle, peu y parviennent.
      En tout cas, je ne pense pas non plus que je cèderai à l’appel de la chirurgie esthétique, je ne supporterai ni l’opération, ni le fait de modifier artificiellement mon visage. Mon homme déteste déjà quand je me maquille pour cette raison, alors si je me faisais opérer pour une chirurgie plastique, je ne sais pas ce qu’il dirait !!

Laisser un commentaire